Didier de Plaige

Samedi 8 Août

août 8th, 2009 Posted in Aout 2009

Après avoir pris connaissance des positions du docteur David Jacobs et de Budd Hopkins sur le phénomène des abductions, ou encore des récits de Whitley Strieber, on découvrira avec intérêt les recherches de l'anglais Nigel Kerner.

Son interview, réalisée en juin dernier par KarmaOne est titré : "Les messies biomécaniques".

Il est présenté en français, et dans sa version originale qui commence à toucher le public anglophone avec ce récent article de Michael Rubens pour "Ufo Digest".

Voir également l'interview de 2004.

Nigel Kerner, auteur du livre "Song of the Greys" (publié en 1997) s'intéresse particulièrement aux Gris "parce qu'ils sont communs à presque la totalité des expériences d'enlèvements.

Song of the Greys

Si d'autres espèces extraterrestres sont aperçues, elles sont presque toujours accompagnées par des Gris. Ensuite, les Gris sont les entités les plus dangereuses pour tous les êtres dotés d'une âme tels que nous-mêmes parce qu'ils sont de nature purement robotique, cybernétique, mécanique et manquent donc de quoi que ce soit qui ressemble à une connexion avec le monde non matériel, ce fameux monde qui ne relève pas de l'univers physique."

Ce qu'ils recherchent en nous ? "Ils tentent de se relier aux lignées d'âmes pour arriver aussi près que possible de la source de la vie éternelle." En fait, ils menaceraient notre intégrité "aussi bien dans ce monde que dans l'autre."

Dans une telle perspective, d'une humanité en voie d'hybridation depuis des millénaires, on ne devrait pas s'attendre à une Divulgation de la part des autorités : ces concepts semblent hors de portée des capacités intellectuelles du plus grand nombre, et la prise de conscience de leurs implications serait dévastatrice. Il est même probable que nos "contrôleurs" s'accommodent très bien du secret sur leurs pratiques.

Un argument souvent employé par les tenants de la thèse "bienveillante" tient du raisonnement par l'absurde : "Si les visiteurs étaient hostiles, il y a longtemps qu'ils nous auraient détruits ou assimilés."

Grey Aliens and the Harvesting of Souls

Or on comprend qu'il en va tout autrement pour des entités impersonnelles qui ne sont pas programmées pour conquérir la Terre mais discrètement continuer de manipuler notre ADN.

Un autre extrait pour vous donner envie de découvrir l'intégralité de l'interview :

"Leur nature prédatrice tient au fait qu'ils nous perçoivent comme des sujets expérimentaux. S'ils étaient humains et qu'ils agissaient sous l'empire de la haine ou de la cruauté, alors ces choses les conduiraient vers leur propre destruction en tant que peuple, mais parce qu'il s'agit en fait de machines capables de se générer elles-mêmes, elles peuvent continuer à poursuivre leur programme aussi longtemps que leurs proies sont des entités physiques pensantes."

Nigel Kerner doit publier la suite de ses travaux le 15 janvier 2010 : "Grey Aliens and the Harvesting of Souls".

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.