Didier de Plaige

Mercredi 15 Juillet

juillet 15th, 2009 Posted in Juillet 2009

Après cinq reports, deux à cause de fuites d'hydrogène, et trois autres en raison de violents orages sur le Centre spatial, le décollage de la navette spatiale Endeavour a finalement eu lieu mercredi soir.

Il devenait urgent de réussir ce lancement, parce qu'un cargo automatique 'Russian Progress' doit décoller le 24 pour aller s'arrimer à l'ISS le 29.

Endeavour et son équipage de sept astronautes, avec pour commandant Mark Polansky, doivent acheminer jusqu'à la Station spatiale internationale la troisième et dernière partie de son grand laboratoire, de conception japonaise.

La mission doit durer 16 jours, et cinq sorties dans l'espace sont prévues.

Endeavour team

Les sept astronautes rejoindront les six occupants de l'ISS et composeront le plus large équipage de l'histoire en orbite autour de la Terre. L'effort de construction aura pratiquement duré dix ans. Les derniers éléments devraient être assemblés à la fin de l'année.

ISS

La suite est incertaine. Michael T. Suffredini, le responsable du programme, vient de créer un choc qu'il espère salutaire en déclarant devant la commission dirigée par Norman Augustine, chargée d'examiner les projets de la NASA : "Au premier trimestre 2016, nous procèderons à la resdescente de la station..."

En clair, ça voudrait dire que la NASA envisagerait de voir la station spatiale se consummer dans l'atmosphère et terminer sa course dans l'Océan Pacifique. L'ISS aura finalement coûté aux Etats-Unis et à ses partenaires une somme d'environ 100 milliards de dollars.

Cette provocation doit ouvrir un débat élargi, et s'ajoute aux pressions politiques pour préserver le laboratoire spatial.

Le financement n'est pas assuré au-delà de 2015. La NASA cherche cependant des solutions pour entretenir l'ISS jusqu'en 2030. - Source

Le débat sur les futures missions de la NASA est donc lancé. Par exemple, un participant du forum Open Minds a pris cette menace au sérieux et s'est insurgé : "L'ISS est le point de départ idéal vers d'autres planètes. Le laboratoire orbital offre des possibilités uniques pour des études scientifiques en gravité zéro."

La contribution de Rota est plus radicale : "Les têtes de Washington sont aux ordres. Les Etats-Unis sont ruinés. Ce n'est pas un problème de financement, mais de perte de contrôle sur la destination de l'argent. Tout est classifié "secret" et personne n'ose demander où va l'argent. En 2001, le Pentagone avait reconnu avoir égaré 2,3 trillions de dollars. Puis en 2004, c'était encore 1 trillion de dollars. A ce jour, on ignore encore ce qui s'est passé, et personne n'est responsable.

Pendant ce temps, qu'est-ce qu'on nous offre ? Qu'est-ce que la science nous a apporté ? La technologie de nos voitures à essence date d'un siècle. Nous sommes allés sur la Lune à la fin des années 60, et pour ce que j'en sais, nous n'y sommes jamais retournés... Nous avons accordé des centaines de milliards à nos universités pour trouver des remèdes aux maladies graves. A ce jour, on ne guérit pas grand'chose. En fait, d'autres maladies sont apparues, surgies de nulle part.

Nous n'avons même pas accès à une fichue webcam en orbite, malgré leurs milliers de satellites dans l'espace. Tout ce qui nous est montré est en différé et censuré. Serait-ce trop demander qu'on nous transmette en direct les images du télescope Hubble ? On ne demande pas beaucoup, malgré tout le fric qu'ils nous ont pris. Ils pourraient nous jeter quelques miettes de temps en temps.

Tout ce qu'on nous offre, ce sont des images incertaines de Mars et de la Lune. N'importe qui peut se payer une meilleure caméra que celles dont ils disposent."

2001 Monolithe

MajicBar conclut : "La seule chose dont le contrôleur financier a pu établir, c'est que le Pentagone prétend avoir perdu la trace de deux trillions de dollars au cours de ces 50 dernières années. C'est plus qu'il n'en faudrait pour financer un programme spatial secret et parallèle."

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.