Didier de Plaige

Vendredi 13 Mars

mars 13th, 2009 Posted in Mars 2009

Le nouvel article de Michael Salla pour The Examiner est titré : "Les Ovnis & le Memorandum d'Obama sur l'Intégrité Scientifique". Il met l'accent sur une nouvelle directive présidentielle, qui pourrait avoir des conséquences inattendues.

"Le 9 mars, le Président Obama a signé le Memorandum sur l'Intégrité Scientifique, afin de privilégier dans les décisions politiques "la transparence dans la préparation, l'identification, et l'utilisation de l'information scientifique et technologique." Il demande aux agences fédérales de "rendre accessibles au public les découvertes scientifiques ou technologiques, tout comme les conclusions qui en seraient retirées pour la prise de décisions politiques."

Le point le plus significatif est l'encouragement à accorder une "protection appropriée aux informateurs", de façon à "garantir l'intégrité de l'information scientifique et technologique, et les procédures par lesquelles les agences en disposent pour prendre leurs décisions, ou les mettre en formes et en faire usage".

Ce Memorandum d'Obama rend possible la diffusion de l'information technologique qui avait été mise de côté concernant le phénomène Ovni. Il est le plus récent d'une série de mesures présidentielles demandant aux agences gouvernementales d'être plus transparentes dans leur fonctionnement et leurs prises de décisions.

Déjà le premier jour de son entrée en fonctions, le 21 janvier, il avait signé le Memo sur la Gouvernance transparente et le FOIA (Freedom of Information Act). Cette nouvelle démarche qui met l'accent sur l'Intégrité Scientifique est ostensiblement destinée à rectifier les pratiques de l'administration Bush, qui avait détourné ou écarté des faits scientifiques pour des raisons politiques. En publiant son Memorandum, Obama montre que son administration n'entend pas bafouer la science ou détourner des informations technologiques pour des raisons politiques.

Robert Salas

En accordant la protection des informateurs à tout individu qui dispose d'informations, Obama permet de faire émerger des révélations sur des technologies avancées en rapport avec les Ovnis. Des informateurs crédibles se sont déjà fait connaître en révélant ce qu'ils savaient sur les technologies avancées utilisées par les Ovnis.

Robert Salas, par exemple, un Capitaine retraité de l'US Air Force, avait révélé qu'en 1967 un Ovni en vol stationnaire s'était manifesté au-dessus de deux bases du Strategic Air Command, et avait désactivé au moins 17 missiles nucléaires de type minuteman.

Salas ajouta qu'une agence gouvernementale inconnue avait mis fin à l'enquête officielle de l'USAF, et que les militaires avaient été debriefés pour leur intimer de garder le silence sur cette affaire.

En 2008, le gouvernement britannique a diffusé ses dossiers Ovnis, parmi lesquels un rapport de 1957 émanant de Milton Torres, un pilote de l'USAF auquel on avait ordonné d'intercepter et de vider son stock de 24 missiles sur un Ovni qui avait la taille d'un porte-avions.

L'Ovni avait rapidement disparu, témoignant de capacités de vol bien supérieures à tout ce qu'on pouvait réaliser à l'époque, ou qui même aujourd'hui semblent technologiquement irréalisables.

Là encore, une agence américaine inconnue avait procédé au debriefing du témoin (Torres), et lui avait intimé l'ordre de garder le silence.

Si les témoignages de Salas et Torres sont fidèles, alors il semble bien que des responsables avaient émis des ordres visant à descendre des engins qui avaient démontré leur capacité à désactiver des armements nucléaires.

Milton Torres

La preuve existe que cette attitude a persisté jusqu'à ce jour, avec des systèmes d'armes plus sophistiqués.

En 1991, la mission STS-48 de la Navette spatiale avait enregistré une video d'un Ovni dans l'espace qui manoeuvre pour éviter le tir d'une arme au laser dirigé sur lui depuis la Terre.

L'incident du STS-48 est une preuve documentée du fait que certaines agences du gouvernement américain sont impliquées dans des opérations consistant à prendre des Ovnis pour cible.

Plusieurs témoignages nous indiquent que des technologies avancées relatives au phénomène Ovni ont été réprimées depuis des décennies par une ou plusieurs agences gouvernementales américaines.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/STS-48_UFO_Revisited.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/STS-48_UFO_Revisited.jpg

Le Memorandum d'Obama sur l'Intégrité Scientifique doit permettre au public d'apprendre en quoi consistent ces technologies, et de constater l'implication des agences gouvernementales ainsi que de diverses compagnies privées. La diffusion de l'information concernant l'antigravité devrait considérablement restaurer l'intégrité scientifique et pourrait devenir un catalyseur pour la croissance économique mondiale. Le phénomène Ovni est la clé qui permettra de restaurer l'intégrité scientifique, et l'administration Obama aura éventuellement besoin de compléter cette mesure par d'autres initiatives présidentielles." - Source

Compléments & Commentaires

Cependant tous les américains ne sont pas convaincu des bonnes dispositions de Barack Obama. Nous le verrons demain avec un sujet sur le journaliste Alex Jones.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.