Didier de Plaige

Mardi 20 Janvier

janvier 20th, 2009 Posted in Janvier 2009

La confirmation de l'activité martienne, qu'elle soit géologique ou biologique, a finalement trouvé un écho dans les rubriques spécialisées de la presse francophone. Les émanations de méthane intriguent même vivement les commentateurs. Mais beaucoup s'étonnent que les scientifiques de la Nasa aient attendu si longtemps pour confirmer une découverte qui date de 2003. (*)

Un correspondant m'a adressé ses réflexions : "Il y a deux raisons pour lesquelles le modèle volcanique est le moins probable. Tout d'abord, ces fuites de méthane sont saisonnières. Au printemps et en été. Or une activité volcanique en sous-sol ne dépendrait pas des saisons. Même par un froid extrême, des traces d'émissions seraient détectées. Ensuite, si ce modèle était correct, on devrait également détecter du SO2 (dioxyde de soufre)... Mais on n'en a encore pas trouvé de traces."

Compléments & Commentaires

(*) Pour Michael Salla : "Il est significatif que l'annonce de la Nasa intervienne juste avant l'installation du Président Obama, comme si elle avait été planifiée pour préserver les budgets de l'organisation, alors que la nouvelle administration va chercher à réduire les coûts."

Ted Loder

Le Dr. Ted Loder, professeur émérite de l'Université du New Hampshire, avait commencé à s'intéresser au phénomène Ovni en 1997. Il s'était rendu à Washington DC pour y représenter le Gouverneur de l'époque, Jeanne Shaheen, et assister à des auditions tenues à huit-clos devant le Congrès.

Le Dr. Loder avait été impressionné par la qualité des témoignages de militaires habilités top-secret, décrivant leurs observations d'Ovnis devant les membres du Congrès et du Sénat.

Il en était revenu convaincu que le gouvernement américain menait des opérations de couverture pour dissimuler sa connaissance des technologies extraterrestres.

A son retour, il avait informé Jeanne Shaheen de ses découvertes. Elle est aujourd'hui Sénateur, récemment réélue le 4 novembre 2008 pour représenter le New Hampshire.

Depuis, Ted Loder s'est associé au Disclosure Project ainsi qu'au Projet Orion, parce qu'il estime que ces technologies extraterrestres peuvent apporter au monde des solutions énergétiques à la fois peu coûteuses et durables, pour résoudre toutes sortes de problèmes dont la pauvreté.

Une conférence du professeur Loder sur les recherches concernant l'antigravité dans les laboratoires américains est disponible en DVD. Il pense que le bombardier furtif B-2 est un exemple de rétroconception :

Jeanne Shaheen
B-2

"Nous avons là une preuve d'une utilisation de technologies aliènes, parce que l'avion dispose d'un système anti-gravité."

L'auteur de l'article publié par SeaCoastOnline souligne par ailleurs que certains ufologues sont relativement opposés à la Divulgation. Mais d'autres personnes bien informées manifestent également des réticences.

Il cite en particulier Susan R. Kepner, député démocrate, qui est favorable à cette annonce officielle, "mais seulement après que Washington ait convenablement évalué les risques. Elle pense que les gens pourraient s'emballer et réagir de manière irréfléchie."

Susan Kepner donne en exemple l'affaire des prétendues armes de destruction massive en Irak, et se souvient comment on avait utilisé ce faux argument pour convaincre les populations qu'une guerre était nécessaire. - Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.