Didier de Plaige

Samedi 17 Janvier

janvier 17th, 2009 Posted in Janvier 2009

L'équipe de transition de Barack Obama avait au départ créé un espace sur internet pour permettre de poser des questions au nouveau président élu.

Une nouvelle initiative ressemble à un cahier de doléances électronique, qui serait rédigé en ligne et soumis aux votes : les idées sont émises par les internautes, puis commentées et encouragées - ou désapprouvées.

La demande concernant la Divulgation de la vérité sur les Ovnis - "End the Truth Embargo on Extraterrestrials (UFO Disclosure)" - arrive actuellement en très bonne position.

Il y a plusieurs requêtes dans le même sens, et un risque de dispersion. C'est celui-ci qui est en tête.

Cependant si on additionne les scores des sujets similaires, le thème de la vérité sur les Ovnis occupe une place privilégiée parmi toutes les propositions.. bien avant l'égalité des sexes dans le travail, l'assurance-santé ou les questions d'environnement.

S'inscrire est simple, et ne nécessite que de préciser son nom et une adresse email.

Compléments & Commentaires

"Partagez vos idées, et publiez vos commentaires. Les plus appréciées seront rassemblées dans un Livre, le Rapport des Citoyens, qui sera remis au Président Obama dès son entrée en fonctions."

L'abondance et la qualité des commentaires en font une sorte de forum temporaire assez attractif. Mais le système de votes devraient être fermé ce dimanche.

Jonathan Gration

Le général de l'US Air Force à la retraite Jonathan Scott Gration a finalement être nommé à la tête de la Nasa, en remplacement du Dr Michael Griffin. Ancien républicain, le général Gration avait pris sa retraite en 2006 et rejoint aussitôt la campagne de Barack Obama.

Il a été l'un de ses principaux conseillers en politique étrangère du futur président.

Cet ancien pilote a plus de mille heures de missions de combat à son actif mais pas vraiment d'expérience spatiale - à l'exception d'un poste d'assistant de l'administrateur de la Nasa en 1982, pendant un an.

Le sénateur démocrate de Floride Bill Nelson, influent sur les questions spatiales, n'a pas réussi à peser sur la décision. Il était en faveur d'une reconduction de Michael Griffin.

Ce choix doit cependant être entériné par le Sénat américain.

Cette arrivée d'un général de l'US Air Force aux commandes de la NASA est en fait la concrétisation du "Partnership Council" qu'on découvre en remontant six ans en arrière. Ce partenariat avait été signé le 8 octobre 2002 entre la NASA, l'U.S. Strategic Command, le NRO (National Reconnaissance Office), l'Air Force Space Command, et le responsable au Pentagone du DRE (Defense Research and Engineering) :

"La prochaine génération de lanceurs réutilisables - pour placer des hommes et du fret en orbite - le développement du système GPS, les télécommunications, et la surveillance radar depuis l'espace, ainsi que d'autres technologies, pourront se développer dans le cadre du Partnership Council.

Il scelle une nouvelle alliance entre la NASA et les militaires. Selon les responsables de l'U.S. Air Force et de la NASA, les questions de sécurité nationale ainsi que les futures applications commerciales bénéficieront de ce partenariat renforcé." - Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.