Didier de Plaige

Jeudi 8 Janvier

janvier 8th, 2009 Posted in Janvier 2009

La diminution des ressources fossiles et la crainte du réchauffement climatique obligent les gouvernements à se préoccuper de trouver de nouvelles solutions propres. La fusion, qui semblait impossible à réaliser au siècle dernier, paraît aujourd'hui envisageable.

L'hydrogène, indispensable aux réactions de fusion, est particulièrement abondante dans l'univers. Une expérience inédite sera tentée au printemps prochain.

Si l'expérience est concluante, ce sera le premier pas vers la construction de nouvelles centrales qui offriront une source d'énergie pratiquement illimitée.

Les chercheurs pensent maintenant être en situation de résoudre l'un des problèmes majeurs de la physique, en apprivoisant la puissance de la fusion thermonucléaire. C'est cette même réaction qui se produit au coeur du Soleil.

Image de prévisualisation YouTube

L'équipe du NIF (National Ignition Facility), au Laboratoire National Lawrence Livermore, a pour objectif de générer des températures de 100 millions de degrés Celsius, et des pressions qui soient des milliards de fois supérieures à tout ce qui peut exister sur Terre. Au centre du dispositif, une petite bille de combustible grosse comme une tête d'épingle.

"Le confinement inertiel suppose la compression d'un grain de combustible par balayage de toute sa surface par des faisceaux lasers, pour que la compression et l'augmentation de sa température et de la densité de particule conduise à la fusion thermonucléaire.

En comparaison du Tokamak, le confinement inertiel amène à travailler avec de plus fortes densités de particules pendant des temps plus courts." - Source

Un laser sera utilisé, qui doit concentrer 1.000 fois la puissance électrique totale des Etats-Unis en un milliardième de seconde. Au final, une explosion dans la chambre de réaction - qui mesure environ 10 mètres de diamètre - doit produire au moins 10 fois la quantité d'énergie utilisée au départ.

Edward Moses, le directeur du laboratoire, explique : "Nous allons créer les conditions qui existent au coeur du Soleil. Ce sera comme si nous nous branchions directement à la source de l'énergie solaire, parce que la fusion est à l'origine de toute l'énergie de ce monde. C'est une expérience fascinante en physique, mais nous pourrions surtout contribuer à résoudre d'immenses problèmes sociaux, économiques et énergétiques."

Dans une structure qui couvre une surface équivalente à trois terrains de football, un unique laser infrarouge sera émis qui accomplira un parcours de 1,6 km. Il sera guidé à travers un jeu de lentilles, de miroirs, et d'amplificateurs, afin de créer un rayon 10 milliards de fois plus puissant qu'une ampoule domestique.

Edward Moses

"Au Lawrence Livermore Laboratory, les pulses lasers sont prévus pour délivrer, au total, quelque 200kJ en moins d'une nanoseconde sur chaque grain de combustible.

C'est une puissance délivrée d'environ 2.1014 W durant le pulse; soit 100 fois la capacité de la puissance électrique mondiale.

La faisabilité de la fusion nucléaire par l'utilisation du laser n'a pas encore été démontrée mais la recherche se poursuit activement."
Source

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.