Didier de Plaige

Samedi 13 Décembre

décembre 13th, 2008 Posted in Décembre 2008

Après Richard Branson, Paul Allen, ou Robert Bigelow, c'est au tour du fondateur de Amazon.com, Jeff Bezos, de se positionner sur le créneau du tourisme spatial. Mais son concept intéresse aussi la NASA.

Le milliardaire a créé la compagnie Blue Origin, basée dans l'état de Washington, qui dispose d'un terrain privé au Texas pour effectuer ses tests en vol. Il servira de base de lancement à partir de 2012. Blue Origin devrait permettre des vols en orbite basse à faible prix de revient.

L'engin nommé New Shepard décolle et se pose verticalement. Il doit pouvoir embarquer des astronautes, pour des vols privés ou des missions scientifiques. La compagnie Blue Origin a recruté Alan Stern, un ancien responsable des sciences de l'espace à la NASA, pour mener les négociations avec ses futurs contractants.

Les tests ont commencé en 2006. Les premiers vols automatiques sont prévus pour 2011, et le module devrait pouvoir être piloté l'année suivante. Le New Shepard consiste en une Capsule pressurisée, avec une fenêtre, montée sur un module de propulsion.

Après le lancement, l'engin accélère pendant deux minutes trente puis il coupe ses moteurs et flotte dans l'espace. Les astronautes subiront au maximum une accélération de 6G pendant le vol.

Jeff Bezos

Chacun des trois compartiments peut convenir pour un astronaute, ou embarquer une charge de 120 kg pour les expériences.

Un département de la NASA étudie actuellement comment ce véhicule pourrait être utilisé. Ses capacités pourraient en faire un engin idéal pour les observations atmosphériques, les mesures planétaires, les expériences en microgravité... mais aussi parce qu'on peut l'utiliser pour transférer des charges.

Il est crucial pour l'entreprise de démontrer la viabilité du module New Shepard avant que le programme Constellation soit entièrement bouclé, parce qu'il prendra la relève de la flotte des navettes en Septembre 2010.

A ce propos la NASA s'intéresse à d'autres options, comme la formule SpaceX, mais les responsables de Blue Origin font valoir le faible coût de leur solution. - Source

Compléments & Commentaires

Bill Ryan & Kerry Cassidy ont réalisé - dans le cadre de leur Projet Camelot - une interview de Stephen Bassett, directeur éxécutif du PRG (Paradigm Research Group). Il est à l'origine de l'opération "Un million de fax pour Washington".

"Militant sans relâche pour la Divulgation depuis 1996, Steve Bassett estime qu'aucun Président américain ne s'est trouvé jusqu'ici en meilleure position que Barack Obama pour révéler au monde, de manière officielle et définitive, la réalité de la présence E.T." La conversation dure 25 minutes. - Source

Steve Bassett pense que la Divulgation pourrait intervenir dès le printemps 2009. Mais il envisage que les autorités pourraient avoir quelques difficultés à gérer la période qui suivra.

[audio:http://www.ovnis-usa.com/SONS/Camelot_StevenBassett_Nov08.mp3]
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.