Didier de Plaige

Dimanche 7 Décembre

décembre 7th, 2008 Posted in Décembre 2008

Le lancement du MSL (Mars Science Laboratory) est reporté en 2011; il ne pourra donc se poser sur Mars avant l'été 2012.

Le laboratoire mobile avait spécifiquement vocation à détecter les traces d’une ancienne chimie de la vie sur la planète rouge. "Le MSL a pour objectif de déceler des constituants fossiles de la matière vivante : des atomes de carbone, ou certaines molécules organiques (protéines)."

Initialement prévue pour septembre 2009, la mission a été confrontée à une accumulation de problèmes techniques.

Les ingénieurs ont par exemple constaté que le système de freins se bloque à basses températures...

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/NASA_MSL.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/NASA_MSL.jpg

Un retard de quelques mois dans la préparation se traduit par une attente de deux ans : ces missions martiennes dépendent des positions relatives de la Terre et de Mars, qui ne sont favorables que pendant quelques semaines tous les deux ans.

La grande mobilité de cet engin (jusqu'à 90 mètres par heure, sur six roues motrices) en faisait un instrument particulièrement performant.

En conséquence de ce report, il est probable que d'autres projets, prévus en 2010 et en 2011, soient également retardés.

Le site de la mission

Compléments & Commentaires

La compagnie Boeing a partiellement réussi vendredi un nouveau test d'interception d'un missile balistique, lancé depuis une base située en Alaska, le Kodiak Launch Complex. Le système de leurres, prévu pour se déployer avant l'impact, n'a pas fonctionné.

Les militaires de la base Air Force de Vandenberg, en Californie, se montrent néanmoins satisfaits d'avoir réussi l'interception.

Quatre sources radar, reliées par un réseau de 32.000 kilomètres de fibre optique, ont permis de fournir des données à l'intercepteur pendant son vol. "C'est le huitième test réussi sur treize essais effectués par le Pentagone depuis 1999. Le dernier datait de 2007."

Le gouvernement américain a déjà signé des accords avec la République Tchèque et la Pologne pour déployer ce bouclier en Europe.

Boeing est l'opérateur principal de cette réalisation. Une récente étude de l'Université d'Alabama a précisé que la firme, avec cette activité, avait apporté plus de 700 millions de dollars à l'économie locale en 2007, et créé environ 5.600 emplois.

Parmi les autres partenaires, on trouve Raytheon, Orbital Sciences Corp., et aussi Northrop Grumman. Le programme fait travailler plus de 400 fournisseurs répartis dans 36 Etats américains... - Source

Ce déploiement sur pratiquement l'ensemble du territoire est conforme à la stratégie du complexe militaro-industriel, qui permet de peser utilement sur les décisions d'un grand nombre d'administrateurs civils.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.