Didier de Plaige

Samedi 6 Décembre

décembre 6th, 2008 Posted in Décembre 2008

Le producteur de documentaires Robert Emenegger participe ce soir à une émission de radio avec Dee Andrew sur "Eye 2 The Sky". Il a prévu d'évoquer la rencontre qui aurait eu lieu le 25 avril 1964 sur la base Air Force de Holloman, dans le désert du Nouveau-Mexique, entre des aliens et un groupe de responsables américains.

Il est ici en compagnie de l'astronaute Edgar Mitchell.

L'histoire est relativement connue. Emenegger l'avait déjà exposée lors de la X-Conference au printemps dernier. Certains ufologues l'ont reliée à la manifestation de Soccoro, dont fut témoin l'officier de police Lonnie Zamora. Dans cette affaire, le Professeur Allen Hynek avait pu contrôler "des traces d'atterrissage et des plantes carbonisées".

Mais une autre rencontre aurait eu lieu en mai 1971. Extrait de la présentation de "Atterrissage d'OVNI sur la Base de l'Air Force à Holloman" :

"Mai 1971. Trois engins en forme de disques survolent la Base de l'Air Force à Holloman, dans le désert du Nouveau-Mexique. L'un d'eux se pose, trois humanoïdes en sortent et ils sont accueillis par des scientifiques et divers haut-gradés de l'armée. Ils rejoignent un bâtiment où la rencontre va durer plusieurs heures.Tout ou presque de la scène de l'atterrissage a été filmé sur pellicule 16mm.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Holloman_AFB_short.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/HollomanAFB_short.jpg

Quelques années plus tard, l'équipe de production formée par Alan Sandler et Robert Emenegger (chacun d'eux s'est illustré en travaillant pour des clients renommés tels que la Bank of America, Armand Hammer, ou Richard Nixon) est contactée par les Colonels William Coleman et George Weinbrenner, des responsables de haut-niveau, l'un du Pentagone et l'autre de l'US Air Force.

Le Département de la Défense souhaite améliorer son image en commanditant une série de documentaires sur les avancées scientifiques dans le domaine spatial, la fusion nucléaire, l'imagerie holographique en 3D, l'interaction entre l'homme et les ordinateurs, et les étonnantes capacités des animaux entraînés pour intervenir sur les zones de combat."

La possibilité est alors envisagée de produire un documentaire pour répondre à l'engouement du public sur la question des Ovnis. On fait miroiter à Sandler et Emenegger la promesse que le film de l'atterrissage de Holloman puisse être intégré au projet. Les deux producteurs décident qu'il en feront le point d'orgue d'un documentaire de longue durée retraçant l'histoire du phénomène Ovni.

Pour la toute première fois, l'Air Force et le Pentagone envisagent de coopérer pleinement à cette réalisation, de même que des officiels de l'ancien Blue Book, de la NASA, et des sociologues et psychologues de premier plan. Toutefois, à la dernière minute, on leur annonce qu'il ne faut plus compter sur le film de Holloman. On leur suggère à la place de filmer une reconstitution de l'évènement, en laissant entendre qu'il a pu se produire dans le passé, ou qu'il pourrait se produire un jour.

Bien qu'il n'ait pu se servir du véritable film de Holloman, Emenegger va rédiger le conducteur et réaliser son documentaire, "Les OVNIs, Passé, Présent et Futur" qui sera diffusé en 1974. Il sortira en même temps un livre qui porte le même titre.

Nominé pour un Golden Globe, le film a réalisé 48% de parts de marché. Par la suite, Emenegger et Sandler ont retravaillé leur documentaire. La version ainsi réactualisée en 1988 a pour titre "Les OVNIs : C'est le début".

On y voit Rod Serling, J. Allen Hynek, les responsables du Projet Blue Book, deux porte-paroles du Pentagone, Jose Ferrer, Burgess Meredith, le Dr Leon Festinger, ainsi que Jacques Vallée.

Compléments & Commentaires

Hal Puthoff, le 1er septembre 2006, nous informait sur la liste de Victor Martinez : "J'ai pris contact avec Bob Emenegger, voici les précisions qu'il a apporté : "La vérité c'est qu'on m'avait parlé de trois aliens qui avaient rencontré des gens de l'Air Force à Holloman. Ils étaient d'apparence quasi-humaine - à celà près qu'ils étaient de petite taille, à la peau bleue-grise. C'est Alfonso Lorenzo qui a assuré leur prise en charge (assistance médicale) - Il s'est adressé à Paul Shartle, à la base AF de Norton (Californie), pour lui parler de l'incident et du film de la rencontre." Nous avons bien trouvé quelqu'un du nom de Lorenzo dans les archives de la Base, et un agent du Contre-Espionnage a enquêté sur lui."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.