Didier de Plaige

Vendredi 5 Décembre

décembre 5th, 2008 Posted in Décembre 2008

Suite et fin de la série "A la recherche des Aliens" - en cinq épisodes - dans le cadre du magazine American Morning sur CNN :
Miles O'Brien poursuit son enquête et s'interroge sur un éventuel "Ver de Mars..."

Steve Gorevan, de Honeybee Robotics, se demande si une minuscule forme en spirale découverte sur une des photos pourrait être un fossile : "A tout moment nous pourrions trouver le Saint Graal en explorant cette planète."

Mais il faudra attendre 2009 pour qu'un nouvel engin puisse conduire ce genre de recherches.

Pour Chris McKay, un astrobiologiste de la NASA : "Si une preuve de vie est trouvée sur Mars, alors il s'agit d'un phénomène extrêmement répandu dans l'Univers."

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/CNN.in.search.of.aliens5_MarsWorm.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/CNN_MarsWorm.jpg

En juin dernier, la NASA avait fourni cette explication pour une photo assez semblable, prise par le module Phoenix : "L'image prise le 6ème jour de la mission montre un ressort sur le sol... Il a été éjecté au moment où la cloison a été ouverte pour libérer le bras automatisé."

Compléments & Commentaires

L'Examiner de Birmingham est un nouvel exemple de l'impact causé par l'initiative de Steve Bassett dans les medias. L'article de Karen Harper présente en illustration la video de 2001 où John Podesta réclamait la Déclassification des archives gouvernementales sur les Ovnis.
"Barack Obama dévoilera-t-il le contenu des X-Files ?"

"Le Comité d'Action Politique sur le Phénomène Extraterrestre rassemble des signatures avant l'inauguration du nouveau Président élu. Le but est d'obtenir qu'il dévoile les "contacts" de l'armée avec les Ovnis. Le Comité pense que le moment est venu de révéler au public américain le contenu des dossiers classifiés, en suivant l'exemple donné par la Grande-Bretagne l'année dernière.

Le groupe se montre optimiste parce que John Podesta, chef de l'équipe de transition, a déjà déclaré qu'il souhaitait cette Divulgation.

Bill Richardson, le Gouverneur du Nouveau-Mexique, [futur Ministre du Commerce] est sur la même ligne. Le Comité pense que la présence de Podesta et Richardson dans l'équipe présidentielle augmente ses chances de parvenir à ses fins."

Le terme 'X-Files' trouve son origine dans une célébre série de télévision. L'US Air Force aurait enquêté sur des manifestations d'Ovnis de 1947 à 1969 dans le cadre d'un programme intitulé : le Projet Blue Book.

Karen Harper se devait de rappeller quelques notions : "Les amateurs considèrent que le Projet Blue Book n'avait rassemblé que des documents sans importance, et que c'était en fait un programme de désinformation, mis en place par le Projet Sign (Décembre 1947), qui devint le Projet Grudge (Décembre 1948), pour servir de couverture aux véritables enquêtes menées sur la présence aliène."

Karen Harper
http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Ovnis-USA_Presidents_US_Ovnis.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/Ovnis-USA_Presidents_US_Ovnis.jpg

Il y a longtemps que les objets volants non-identifiés alimentent des controverses; beaucoup de gens pensent que la vérité est dissimulée et sont prêts à imaginer toutes sortes de possibilités.

L'intérêt pour les Ovnis est très répandu aux Etats-Unis. Bien qu'il soit sans doute intéressant de savoir ce que cachent le Projet Blue Book et les 'X-Files', le nouveau Président Obama aura un agenda très chargé.

Avec la pire crise financière qu'on ait connue depuis 75 ans, les inquiétudes concernant la guerre en Irak, les menaces terroristes dans le monde entier, des infrastructures qui s'effondrent, et les préoccupations des citoyens américains pour leur sécurité sociale, il se peut que le Comité doive s'armer de patience." - Source

On imagine sans peine que le sujet sera abordé dans des échanges privés à la Maison-Blanche. Par la suite, le dépôt des signatures pourrait contraindre le porte-parole de la nouvelle administration à répondre : "Le Président Obama s'est en effet engagé à plus de transparence... Il veillera à ce que des quantités de documents soient déclassifiés. Nous verrons alors ce qu'il en ressort..." Dans cette hypothèse, par une réponse aussi évasive, le gouvernement ferait retomber la pression, et s'offrirait un répis de quelques mois.

Toutefois, même s'il doit se consacrer en toute priorité aux affaires du pays, la perspective pour Barack Obama d'entrer dans l'histoire comme le président de la Divulgation et du Contact ne devrait pas manquer de retenir un moment son attention.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.