Didier de Plaige

Mardi 25 Novembre

novembre 25th, 2008 Posted in Novembre 2008

Il en était fortement question depuis le printemps dernier, et la perspective d'une guerre contre l'Iran s'était depuis constamment maintenue en arrière-plan. Des deux côtés, des manoeuvres militaires ont eu lieu pendant tout l'été.

Le président George W. Bush et Ehoud Olmert, le Premier ministre israélien par intérim, se sont à nouveau rencontrés hier à Washington, pour évoquer entre autres dossiers le programme nucléaire iranien. La veille, le journal israélien Haaretz publiait un document officiel envisageant une attaque contre l'Iran pour l'empêcher d'accéder à l'arme nucléaire.
Une large part des medias évoque l'entrée dans la dernière ligne droite. Pour Le Courrier International, par exemple : "Une frappe contre l'Iran est de plus en plus probable."

Paul Sheehan, le correspondant local du Sydney Morning Herald titrait hier : "Les faucons d'Israël sont prêts à s'envoler vers l'Iran". Il a rencontré l'ancien chef des forces militaires israéliennes, le Général Moshe "Boogie" Ya'alon qui s'active sur le terrain politique avant que l'attaque militaire soit lancée contre les installations nucléaires iraniennes. Il écrit : "La guerre se prépare. Les évènements se précipitent."

"La Commission à l'Energie Atomique d'Israël a estimé que l'Iran aura produit suffisamment d'uranium enrichi d'ici la fin de l'année prochaine, pour lui permettre de produire une bombe atomique..

Toutes les options sont ouvertes. Les sanctions contre l'Iran n'ont pas été efficaces. Seule une action militaire donnera les résultats escomptés."

Moshe Ya'alon ajoute : "Une intervention militaire ne consistera pas qu'en une seule frappe. Une attaque contre l'Iran sera discrètement approuvée par l'Egypte, l'Arabie Saoudite, la Jordanie et les Emirats du Golfe." Source

La nouvelle administration Obama, à partir du 20 janvier prochain, pourrait avoir à gérer des priorités inattendues. - Compléments & Commentaires

Le futur président pourrait en effet se montrer moins disponible dans les semaines à venir pour entendre ce nouvel appel du PRG :

Stephen Bassett, Directeur éxécutif du 'Paradigm Research Group' vient d'adresser au Président élu Barack Obama une Lettre ouverte qui vient compléter l'opération "Un Million de Fax pour Washington" :

"Le PRG est conscient que vous avez l'intention de lancer un "New Deal" sur la haute technologie, dont le nom de code est le "New Apollo Project", afin de restaurer l'économie américaine. Ce programme de grande ampleur consiste à subventionner le développement des technologies vertes, créer des emplois, rénover les infrastructures industrielles, et inverser le déficit commercial. Il devrait être accompagné de mesures législatives prohibant les délocalisations.

Tout celà est prometteur, mais reste insuffisant. Les défis sont trop importants, et ces mesures ont été trop souvent retardées. Il est essentiel d'inclure les technologies qui permettent de changer de paradigme, mais qui ont été dissimulées dans des programmes classifiés et maintenues secrètes à cause de l'embargo sur la réalité de la présence extraterrestre.

Steve Bassett
John Podesta

Si vous souhaitez être assisté dans ce domaine, vous pouvez vous adresser à John Podesta, le chef de votre équipe de transition. Il s'efforce depuis au moins 1993 et l'Initiative de Laurence Rockefeller de mettre fin à l'embargo sur la vérité, et d'obtenir la déclassification de tous les documents gouvernementaux.

Le Paradigm Research Group pense qu’il est très informé sur le sujet de la présence extraterrestre, et qu’il est engagé en faveur d’une gouvernance transparente et plus ouverte.

Il est sur la même ligne que George Soros, le principal soutien financier de son cercle de réflexion, le 'Center for American Progress'. (*)

Faites appel aux alliés de votre parti, qui sont en place dans les département militaires et les agences de renseignement.

En prenant vos fonctions, vous convoquerez les réunions nécessaires avec les comités inter-agences qui sont en charge des questions relatives à la présence extraterrestre. Au printemps 2009, au lieu de reprendre à votre compte l'embargo sur la vérité, soyez à l'origine de l'évènement plus significatif de l'histoire humaine, et commencez à restaurer la confiance entre le peuple Américain et son gouvernement, en redonnant à notre nation sa juste place dans le monde."

Respectueusement, Stephen Bassett - Source - Compléments & Commentaires

(*) "Le CAP pourrait devenir le groupe de réflexion le plus influent de Washington, dans la nouvelle administration Obama." Depuis que le nouveau Président a fait appel à John Podesta, "l'organisation est passée de 75 à 150 salariés. Elle dépense annuellement plus de 25 millions de dollars." - Source

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.