Didier de Plaige

Dimanche 28 Septembre

septembre 28th, 2008 Posted in Septembre 2008

L'ingénieur britannique Roger Shawyer se battait depuis des années pour faire reconnaître sa découverte : un mode de propulsion électro-magnétique qui utilise des micro-ondes. Il a réalisé un premier prototype avec un financement du gouvernement. A présent les Chinois s'intéressent de très près à sa découverte. La technique pourrait réduire un voyage vers Mars à 41 jours, mais des véhicules terrestres devraient en bénéficier également. Roger Shawyer a fondé Satellite Propulsion Research (SPR).

Les qualifications du chercheur sont impressionnantes. Il a grimpé tous les échelons dans l'industrie aérospatiale, travaillant à la conception et la réalisation de matériels de navigation et de communication pour les satellites militaires et commerciaux.

Il a ensuité intégré la compagnie Matra Marconi Space (devenue EADS Astrium) à Portsmouth, où il réside. Il a également été consultant du Projet Galileo, le futur système GPS européen.

En résumé : un magnétron génère des micro-ondes, lesquelles sont mises en résonnance dans une cavité asymétrique.

"Alors que les américains tardaient à se manifester, les Chinois ont décidé en juin 2007 de se lancer dans la construction du Emdrive (Electromagnetic Drive) sous la conduite du Professeur Yang Juan, à l'Université Polytechnique du Nord-Ouest (NPU). Leur premier propulseur devrait être au point d'ici la fin de l'année." Source

Les travaux de Roger Shawyer avaient été remarqués par le NewScientist en septembre 2006.

Compléments & Commentaires

Image de prévisualisation YouTube

Le taïkonaute chinois Zhai Zhigang est sorti du module orbital du Shenzhou-7 ("Vaisseau Divin") hier après-midi, effectuant la première sortie et les premiers travaux dans l'espace : "Flottant la tête en bas et les pieds en l'air, Zhai a agité le drapeau chinois rouge aux étoiles jaunes dans un geste hautement symbolique de l'émergence de la Chine parmi le club très fermé des grandes puissances spatiales." (AFP).

L'équipage a également placé sur orbite un petit satellite de 40kg, destiné à tourner autour du module pour renvoyer des images au centre de contrôle.
Déjà une video de 30 secondes circule sur internet, où quelques amateurs croient pouvoir distinguer des objects brillants, volant autour de la capsule dans différentes directions, "alors que les étoiles paraissent stationnaires".

"Pour garantir la sécurité des taïkonautes de Shenzhou-7, plus de 200 procédures d'urgence avaient été prévues pour faire face à tous les problèmes imaginables lors de la sortie dans l'espace.
De la Namibie à Qingdao, à travers l'Océan Atlantique, l'Océan Indien et l'Océan Pacifique, le personnel du programme spatial chinois se tenait prêt pour le plus long suivi non-stop de localisation dans l'histoire du contrôle spatial.
"

Après le succès de 7 missions spatiales consécutives, le vaisseau Shenzhou va maintenant être produit en série ce qui, pour les responsables du programme chinois "devrait permettre de multiplier les lancements dans un minimum de temps."

Le retour sur Terre de la mission Shenzhou-7 est prévu dimanche après-midi.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/Shenzhou7.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/Shenzhou7.jpg

Compléments & Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.