Didier de Plaige

Mercredi 17 Septembre

septembre 17th, 2008 Posted in Septembre 2008

A peine le CERN a-t-il inauguré son Large Hadron Collider, le 10 septembre, que les scientifiques estiment indispensable de construire un nouvel accélérateur de particules, linéaire cette fois, pour affiner les mesures qui seront obtenues :

"Il est beaucoup plus simple d'analyser des collisions entre des électrons et des positrons que des collisions entre des quarks, des antiquarks et des gluons. L'un des rôles de l'ILC sera d'effectuer des mesures de précision des propriétés des particules découvertes par le LHC."

Par exemple, si le LHC découvre le boson de Higgs - surnommé la particule de Dieu par le Prix Nobel Leon Lederman - l'ILC devrait s'attacher à mesurer sa masse, son spin, et ses forces d'interactions : "La nature des collisions à l'ILC devrait permettre de compléter les questions soulevées par des découvertes du LHC (matière sombre, existence des supersymétries)."

La structure de l'ILC n'est pas en anneau. Il s'agit d'un tunnel rectiligne d'une quarantaine de kilomètres : "Deux LINAC de 20 kilomètres de long se feront face. Les faisceaux d'électrons et de positrons atteindront chacun 99,9999999998 % de la vitesse de la lumière. Chaque faisceau contiendra 10 milliards d'électrons ou de positrons comprimés dans une section de trois nanomètres. Au rendez-vous des collisions, les cavités accélératrices à supraconductivité opèreront à une température proche du zéro absolu. Les faisceaux entreront en collision 2 000 fois par seconde."

Brian Foster

Brian Foster, de l'Université d'Oxford, fait partie des chercheurs qui envisagent de faire aboutir le projet du Collisionneur linéaire international, lequel a déjà coûté 150 millions de dollars au stade de la conception. Le lieu de construction ainsi que les technologies employées n'ont pas encore été déterminés, et l'instrument ne devrait pas être opérationnel avant une dizaine d'années.

L'espoir de parvenir à "mieux comprendre la structure intime de l'univers" ne repose plus vraiment sur les expériences du CERN mais se voit légèrement différé jusqu'à la mise en route d'une nouvelle machine... à moins qu'il faille en construire d'autres, ensuite, et laisser les prochaines générations de chercheurs affiner à leur tour les résultats de l'ILC ?

Compléments & Commentaires

Les enjeux de l'expérimentation n'ont pas été clairement définis. Le physicien Michio Kaku plaide pour le LHC du CERN, mais il regrette que les scientifiques n'aient pas réellement su comment communiquer leur enthousiasme au public : "Cette machine doit nous permettre de détecter des signaux de la 11ème dimension, de l'hyperespace, nous allons pouvoir réaliser le rève d'Einstein, et lire dans la pensée de Dieu."

Clay Pickering essaye de conserver assez de recul pour percevoir la vue d'ensemble. Il continue de penser que la Divulgation est en bonne voie : "Les réunions aux Nations-Unies en février dernier, les déclarations de l'astronome du Vatican, l'ouverture par la Grande-Bretagne de ses archives ufologiques, la mise en avant de Edgar Mitchell, de Clark McClelland, du Contre-Amiral français Gilles Pinon, la multiplication des shows télévisés de Larry King, et la diffusion du nouveau programme de ABC News en cette rentrée... tout celà fait partie du processus en cours. Ca fait beaucoup d'évènements depuis le début de l'année... Il n'a pas fallu attendre 60 ans pour que ça se mette en place.."

Le nouveau magazine "Seeing is Believing" présenté par David Muir sur ABC News, sera diffusé dans la nuit du 16 au 17 septembre (21h30 - 23h côte Est).
Il fait suite à celui présenté par
Peter Jennings en 2005. L'émission de 90 minutes devrait être mise en ligne dans la journée de jeudi.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.