Didier de Plaige

Dimanche 31 Août

août 31st, 2008 Posted in Aout 2008

Le tunnel circulaire du CERN creusé à 100 mètres de profondeur, sous la frontière franco-suisse, est long de 27 km. Des physiciens, techniciens et ingénieurs de plus de 80 pays y ont installé le Grand collisionneur de hadrons. La mise en service du Large Hadron Collider (LHC) est annoncée pour le 10 septembre.

"Deux faisceaux de protons et les ions lourds, deux variétés de hadrons, entreront en collisions frontales à une vitesse proche de celle de la lumière, dégageant une énergie de 14 TeV, ce qui dépasse largement l'énergie des accélérateurs existants. Le LHC va ainsi recréer les conditions qui existaient juste après le Big Bang, selon le site officiel du CERN."

De nombreuses théories circulent quant aux résultats de ces collisions. Les détracteurs craignent que la mise en service du collisionneur puisse provoquer l'apparition d'un petit trou noir, capable d'engloutir la Terre. Mais les chercheurs assurent que l'expérience ne présente aucun danger.

Un film d'une vingtaine de minutes, réalisé plusieurs années plus tôt, explique les enjeux du projet. - Article précédent.

http://www.ovnis-usa.com/VIDEOS/LHC.flv&image=http://www.ovnis-usa.com/images/LHC.jpg

"Le LSAG (Groupe d’évaluation de la sécurité des collisions du LHC) a réactualisé l'analyse menée en 2003 par le Groupe d'étude sur la sécurité du LHC, un groupe de scientifiques indépendants. Il reprend à son compte et prolonge les conclusions du rapport de 2003 : les collisions produites au LHC ne présentent aucun danger et il n’y a pas lieu de s’inquiéter :

Image de prévisualisation YouTube

"Les propriétés bien établies de la gravité, décrites par la relativité d’Einstein, excluent que des trous noirs microscopiques puissent être produits au LHC. Quelques théories de type spéculatif prédisent toutefois la production de telles particules au LHC. Toutes ces théories prévoient que de telles particules se désintégreraient aussitôt. Ainsi, ces trous noirs n’auraient pas le temps d’amorcer l’accrétion de matière et resteraient sans effets macroscopiques."

En résumé : "l'Univers réalise tous les jours des 'expériences' mettant en jeu des énergies bien supérieures à celle du LHC, y compris dans l'atmosphère terrestre.."

Deux collisionneurs encore plus puissants sont déjà à l'étude pour succéder au LHC vers 2025.

La Cour européenne des Droits de l'Homme vient de débouter le biochimiste allemand, et théoricien du chaos, Otto Rössler qui avec ses collègues avait déposé une plainte pour empêcher le CERN de "jouer avec le bouton rouge". "Néanmoins, la Cour se prononcera ultérieurement sur la recevabilité de la plainte." Source

Commentaires

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.