Didier de Plaige

Jeudi 28 Août

août 28th, 2008 Posted in Aout 2008

Le module Phoenix a passé le cap des trois mois sur Mars, où il s'est posé le 25 mai. C'était la durée initialement prévue pour cette mission. Il a été décidé de la poursuivre jusqu'à la fin septembre.

Phoenix doit maintenant analyser un échantillon de sol martien provenant d'une nouvelle tranchée qui a été surnommée "Soupe de Cailloux", profonde d'environ 18 centimètres. Le bras robotisé a déposé ce prélèvement dans la troisième cellule du laboratoire de chimie humide. Deux des quatre compartiments du MECA ont déjà été utilisés. Le site de la Mission.

"Les deux premières cellules ont servi à analyser des prélèvements de la surface et de la couche glacée, et nous avons obtenu pratiquement les mêmes résultats." Pour Michael Hecht, chef de l'équipe scientifique qui pilote le MECA : "Notre objectif est de rechercher d'autres composants. L'intérêt de Soupe de Cailloux est de nous permettre d'étudier un échantillon prélevé à une profondeur plus grande." Trois mois de recherches.

Peu d'observateurs se sont risqués jusqu'ici à intégrer le paramètre Alien dans les analyses géopolitiques. William Bramley s'intéresse depuis le début des années 80 à l'origine des conflits sur Terre, et il a publié une thèse intéressante : "The Gods of Eden", qui a connu un certain succès, et refait surface aujourd'hui. L'auteur n'avait au départ aucun intérêt pour le phénomène Ovni.

"Les Dieux de l'Eden" a été publié pour la première fois en 1989. Au terme de sept années de recherches, William Bramley est parvenu à la conclusion que la présence aliène, depuis les débuts de l'humanité, pouvait expliquer comment les conflits mondiaux sont perpétuellement entretenus :

"Il y a peu de domaines où sont répandues autant de fausses informations, que celui des "soucoupes volantes". Beaucoup de gens qui étudient sérieusement le sujet sont conduits à tourner en rond par un petit groupe d'individus terriblement malhonnêtes qui, pour un peu de notoriété éphémère ou dans l'intention délibérée de tromper, ont multiplié les faux rapports, proposé des "explications" qui ne tiennent pas la route, ou lancé des quantités de fausses pistes. Derrière cet écran de fumée, nous avons toutes les preuves nécessaires de la présence aliène.
Il est de plus en plus évident que les Ovnis sont l'un des problèmes pami les plus sombres que l'espèce humaine ait à résoudre.
"

Entre autres commentaires recueillis sur ses recherches : "Des guerres des premiers Pharaons jusqu'à l'assassinat de JFK, William Bramley montre tous les signes de la présence aliène sur Terre - il dénonce la présence des visiteurs extraterrestres qui manipulent l'humanité depuis l'aube des temps, afin de la dominer par la violence et le chaos... une conspiration qui se prolonge jusqu'à ce jour." Source

Linda Moulton Howe a présenté une courte interview de William Bramley le 23 août sur Dreamland radio. L'essentiel est publié sur EarthFiles. L'auteur explique : "J'ai choisi le terme de Custodians (Gardiens de prison) pour désigner en fait une société extraterrestre qui possède réellement la Terre. La Terre leur appartient. Celà nous ramène aux travaux de Charles Fort, qui publia au début du 20ème siècle "Le Livre des Damnés" et "New Lands".

Il était parvenu à ces mêmes conclusions, à savoir que tous les phénomènes étranges qu'il avait recensés montrent que la Terre est la propriété d'une forme d'intelligence qui se déplace dans des objets volants d'origine extraterrestre. En utilisant le relais de sociétés secrètes, ce sont des E.T.s qui dirigent l'évolution de l'humanité. L'un des moyens de ce contrôle passe par les religions établies." - Vos Commentaires

Charles Fort

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.