Didier de Plaige

Mercredi 27 Août

août 27th, 2008 Posted in Aout 2008

La Divulgation, pour Steven Greer et bien d'autres, ne devrait pas seulement révéler la présence extra-terrestre, mais exposer des techniques permettant de résoudre la crise énergétique. En attendant, de nombreux inventeurs sont à la recherche de procédés originaux. Dans le cas de John Kanzius, la découverte d'un moyen de réaliser la combustion d'eau salée n'était pas le but recherché.

L'objectif de John Kanzius était de trouver un moyen de tuer les cellules cancéreuses. Il y a quatre ans, une inspiration l'a conduit à utiliser les ondes radio.

C'est ainsi qu'il a mis au point son générateur. En théorie, des nano-particules d'or seraient injectées dans le corps du patient et se fixeraient sur les tumeurs. La chaleur créée par les ondes radio doit alors pouvoir les détruire avec précision.

C'est ensuite que le chercheur a découvert qu'il pouvait faire bruler de l'eau salée : ses ondes radio libèrent l'hydrogène et l'oxygène de l'eau, et c'est l'hydrogène qui s'enflamme. Cette video circulait depuis un an, et elle a récemment été mise à jour. Plus Ici.
Le problème cependant est que le générateur de fréquences radio consomme actuellement plus d'énergie qu'on n'en retrouve à la sortie. Vos Commentaires.

Image de prévisualisation YouTube
Joe Biden

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche, Barack Obama, a choisi Joseph Biden comme possible Vice-Président. Grant Cameron a retrouvé cette réponse du co-listier, lors d'une interview le 30 octobre 2007 par la chaîne MSNBC :
"Je n'ai jamais rencontré Dennis Kucinich et je ne connais pas le Gouverneur Richardson. Bon, je ne crois pas que les Ovnis existent. Bon sang, de quoi parlons-nous ? Vous sautez du coq à l'âne."

Le Sénateur de l'Arizona John McCain avait semblé plus ouvert : interrogé sur les Lumières de Phoenix, il avait affirmé son intérêt pour le phénomène Ovni, et se souvenait en effet que cette affaire, dans la soirée du 13 mars 1997 en Arizona, n'a jamais été complètement élucidée.

Obama avait déclaré en février qu'il n'était pas partisan de poursuivre les missions habitées dans l'espace, en raison du coût des opérations. (Houston Chronicle). Mais confronté à quelques difficultés en Floride, il vient de réviser sa position : "Le revirement le plus important dans l'attitude d'Obama, c'est qu'il envisage maintenant d'accorder à la NASA une mission supplémentaire avant que la navette soit retirée du service."

McCain quant à lui avait déclaré au même Houston Chronicle, en début d'année, que la poursuite des vols habités dans l'espace était "une partie vitale de notre programme spatial."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.