Didier de Plaige

Lundi 4 Août

août 4th, 2008 Posted in Aout 2008

Aviation Week vient de publier une "fuite" d'un membre de l'équipe scientifique de Phoenix :
"La Maison Blanche a été informée de la stratégie de communication de la NASA, qui prévoit d'annoncer prochainement une nouvelle découverte majeure de Phoenix, concernant le potentiel de vie sur Mars".

Selon cette source, "il ne s'agit pas encore d'annoncer la découverte de vie présente ou passée sur la planète. Mais les données sont bien plus complexes que la confirmation, le 31 juillet, de la présence d'eau gelée.

Les membres de l'équipe scientifique s'étaient amusés de voir les medias propager la nouvelle, parce que ce n'était déjà plus un fait nouveau pour eux.

Mais d'autres données qui n'ont pas encore été révélées sont bien plus provocantes".

Le bureau des Conseillers scientifiques de G. Bush vient d'être tenu informé des prochaines révélations que la NASA compte diffuser d'ici deux semaines. Il est toutefois possible que cette annonce soit différée jusqu'en septembre, en attendant d'autres résultats des analyses organiques et chimiques conduites actuellement dans les laboratoires embarqués.

Les scientifiques de Phoenix avaient d'abord déclaré que ni le laboratoire de chimie organique du TEGA, ni le système de chimie humide du MECA (Microscope Analyseur d'Electrochimie et de Conductivité) ne seraient capables de détecter une vie présente ou passée. Mais les deux microscopes optiques du MEGA ont, en réalité, une résolution suffisante pour détecter des bactéries. Source - Commentaires

La transcription de l'émission de CNN montre précisément quel temps de parole a été accordé à Edgar Mitchell samedi dernier dans le cadre de son émission pré-enregistrée sur le thème "Changez votre esprit". Environ deux minutes de figuration, et pas un mot de l'animateur pour évoquer l'actualité.

Le pirate informatique anglais Gary McKinnon, accusé d’avoir fouillé dans 97 serveurs du Gouvernement Américain entre 2001 et 2002 avait été arrêté en 2002 par l’unité nationale contre le crime de haute-technologie du Royaume-Uni.

http://video.google.com/videoplay?docid=-4252902807834262581

Il a ensuite été poursuivi pour effraction dans les réseaux informatiques de la NASA et du Pentagone.

Il a reconnu avoir passé deux ans à rechercher des preuves photographiques d’un vaisseau spatial alien et des technologies avancées dans le domaine de l’énergie.

Les Etats-Unis ont obtenu qu'il soit extradé, et il pourrait être condamné à 60 ou 70 ans de prison et une forte amende. Il lui est interdit d’utiliser l’Internet. Gary McKinnon a fait appel devant la Cour européenne des Droits de l'Homme.

Lire également un entretien traduit en français avec un reporter de la BBC.

Cette interview video a été réalisée en 2007 par Kerry Cassidy & Bill Ryan dans le cadre de leur Projet Camelot.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.