Didier de Plaige

Mardi 29 Juillet

juillet 29th, 2008 Posted in Juillet 2008

L'informateur du Pentagone auquel Edgar Mitchell laisse la responsabilité de se nommer est le Vice-Amiral Thomas R. Wilson. L'astronaute avait évoqué sur CNN le 4 juillet son Briefing au Pentagone avec "un responsable du renseignement auprès de l'Etat-Major inter-armes", en Avril 1997 :
"Il m'avait d'abord répondu qu'il n'était pas au courant, mais qu'il allait faire des recherches. Il m'a rappellé quelques semaines plus tard et m'a dit qu'il avait retrouvé la source du financement de ce programme secret. Il a ajouté qu'il allait poursuivre son enquête, parce que si tout celà était vrai, ça devait faire partie de ses attributions d'en être informé. Ce furent ses propres mots."

Pour l'enquêteur Richard Dolan c'est donc le Vice-Amiral Thomas Wilson qui aurait révélé à Edgar Mitchell les noms des Programmes ultra-classifiés concernant les opérations de rétroconception à partir de technologies aliènes. Wilson a par la suite assuré la direction de la DIA (Defense Intelligence Agency) de 1999 à 2002.

Thomas Wilson

Le Commandant Willard H. Miller, réserviste de la Navy depuis 1994, était également présent lors de cette réunion au Pentagone, de même que le Dr Steven Greer. Dans un article publié en 2000, la journaliste Leslie Kean a consacré une large part aux activités de Willard Miller : "Quelques mois après la publication du Rapport Cometa, il a accepté de témoigner qu'il avait participé à plusieurs réunions secrètes destinées à briefer les responsables du Pentagone sur le sujet des Ovnis, et ses implications de sécurité nationale et d'orientation militaire. Miller avait occupé cette fonction pendant des années. Il a pris beaucoup de risques en déclarant : "Il est temps de conforter l'idée que les hauts responsables du gouvernement sont très concernés par ce sujet".

Leslie Kean poursuit : "Ayant servi plus de 30 ans dans la Navy, membre du Bureau des Opérations du Commandement Atlantique, le Commandant Miller avait une habilitation Top Secret qui lui a donné accès à des informations sensibles parmi les plus compartimentées.

Il n'a pas été facile pour Miller de surmonter le tabou, en parlant des Ovnis dans le milieu militaire. En février 2000, il m'a remis un mémo confidentiel qui avait pour titre : "Quelques-unes des Discussions avec des hommes-clés des services de renseignement du DoD (Department of Defense) au sujet des Ovnis, et l'Intelligence Extraterrestre (ETI)". Miller y livre les détails des réunions qui se sont tenues entre 1989 et 2000, et nomme plusieurs hauts responsables qui ont participé à ces réunions." Source

Edgar Mitchell se refuse à impliquer ses sources. Mais Richard Dolan et Leslie Kean, qui les ont identifiées, sont les deux intermédiaires parmi les plus accessibles, qui pourraient à tout moment faire rebondir le processus de divulgation.

Le journaliste Giuliano Marinkovic, qui possède des enregistrements de toutes les interviews d'Edgar Mitchell, se souvient de cette émission radio sur C2C le 12 septembre 2007, où l'ex-astronaute avait évoqué un autre de ses informateurs : Werhner von Braun, qui avait été appellé en consultation à propos du crash de Roswell. Mais cette piste est invérifiable depuis le 16 juin 1977, date de la mort du père des V2.

L'article figure maintenant dans les "Pages" de la colonne de droite du Blog,
et sera complété à mesure des développements.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.