Didier de Plaige

Lundi 21 Juillet

juillet 21st, 2008 Posted in Juillet 2008

Michael Salla estime que la récente attitude de la FAA, en acceptant de fournir les données radar de Stephenville, marque un changement radical de sa politique : "Je viens de publier un nouvel article sur mon site Exopolitique, où je montre qu'un revirement très significatif a été opéré par la FAA (Federal Aviation Administration)." Extrait :

"Deux incidents Ovnis très bien documentés, comme celui de l'aéroport O'Hare de Chicago en 2006, analysé par le Dr Richard Haines, et l'affaire du Boeing 747 japonais (JAL-1628), le 17 novembre 1986, suivi par un engin immense pendant 31 minutes au-dessus de l'Alaska, ont montré combien la FAA avait été complice du rejet des témoignages. Ses responsables ont même fait disparaître des données compromettantes.

A présent, plutôt que de tenter de déboulonner les témoignages d'Ovnis, et de dissimuler les données qui les accréditent, la FAA divulgue maintenant des éléments-clés qui permettent de les confirmer. Une nouvelle politique d'ouverture semble avoir été adoptée. On se souvient du témoignage de John Callahan, l'ancien responsable FAA (de la division chargée des accidents et des enquêtes) :

Image de prévisualisation YouTube

C'est lui qui avait révélé le rôle des membres de la Sécurité Nationale, qui orientaient secrètement les positions de la FAA au sujet des Ovnis. Ce qui vient de se passer avec Stephenville laisse penser qu'ils approuvent aujourd'hui ce changement d'attitude. Ca pourrait expliquer pourquoi des chaînes de télévision comme CNN ont multiplié les émissions de Larry King consacrées aux Ovnis depuis l'évènement du Texas. Le plus important à considérer est peut-être que cette nouvelle politique d'ouverture soit à mettre en relation avec l'organisation de réunions secrètes aux Nations-Unies en février dernier, où elle a été approuvée par les Etats-membres."

Dans le cadre de la recherche sur les Drones, un problème hantait depuis quinze jours les trois ou quatre déboulonneurs installés sur le forum Open Minds : une affaire d'alignement, apparemment décentré de trois "boutons", surnommés "Pandas" par les chercheurs.
Jeddyhi avait essayé de prouver une erreur logicielle dont un éventuel faussaire ne se serait pas aperçu : "J'ai photographié une planche avec des pièces collées dessus, et je ne parviens toujours pas à produire cet effet dans la réalité."

Il s'était persuadé d'avoir enfin découvert une "anomalie" sur les images, ce qui serait la preuve d'une création sous CGI. C'était en fait une illusion de perspective, confirmée par la première maquette réalisée en résine par HPO, dans une machine de Stéréolithographie très sophistiquée...

A elle seule, cette recréation de HPO balaye donc deux semaines de vaines batailles, alimentées par des débatteurs passionnés qui n'avaient rien voulu entendre des explications de professionnels comme Spf33.

Les différentes étapes de la réalisation : création du modèle CAD, utilisation du laser, et produit brut :

Cliquer pour agrandir.
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.