Didier de Plaige

Dimanche 6 Juillet

juillet 6th, 2008 Posted in Juillet 2008

Larry King célébrait vendredi sur CNN le 61ème anniversaire du "crash" de Roswell.
Jan Rooney, fille du Colonel de l'Air Force John Chamberlin, aujourd'hui décédé, est invitée sur le plateau et rapporte que son père s'était rendu à White Sands, au Nouveau-Mexique, puis sur la base de Wright-Patterson, peu après l'incident : "Un soir, des années plus tard, nous étions à table, et quelqu'un lui a demandé si les Ovnis existent. Il a répondu : 'Je ne peux pas vous révéler des secrets, mais les preuves dont nous disposons ne seront jamais divulguées, par crainte d'une panique générale'."
Transciption en anglais.

Les enquêteurs et auteurs Don Schmidt et Thomas J. Carey sont en duplex. Ils avaient publié en juin 2007 la mise à jour de leur recherche : 'Witness to Roswell'. Le premier estime que le public est prêt pour la Divulgation. Il rappelle que l'Air Force et les autorités ont fourni jusqu'à quatre explications concernant cet évènement.

Le second remarque que l'époque est favorable à l'émergence de la vérité, par exemple parce que la découverte quasi-quotidienne d'exoplanètes a préparé le public. Il annonce qu'il est sur le point de pouvoir produire une preuve physique du crash de Roswell.

    C'est peut-être l'aboutissement de l'opération qu'ils avaient lancée l'an dernier à la même époque : "Le Musée International & Centre de Recherches ufologiques de Roswell offre 1 million de dollars pour un morceau de débris du crash de 1947. L'artefact doit être authentifié par trois laboratoires indépendants, qui devront établir que l'objet manufacturé ne peut être d'origine terrestre. Les auteurs Thomas Carey et Donald Schmitt pensent ainsi faire progresser l'affaire du crash de Roswell, mais ils insistent sur le fait que toute interférence gouvernementale doit être évitée."

Frankie Rowe raconte que son père a eu une communication télépathique avec l'un des aliens, avant l'arrivée des militaires sur le site. Elle ajoute : "Les ballons météo ne parlent pas !"

Carlene Freen affirme que son père lui a révélé, une semaine avant sa mort, qu'il avait vu les corps récupérés après le crash.

Le sceptique de service, Bill Nye, a choisi de s'en tenir à l'une des théories officielles, celle du ballon météo, fait d'aluminium et de balsa. Son attitude consiste à réfuter en bloc tous les témoignages, en se contentant d'affirmer : "les témoins ont embelli ce qu'ils ont vu".

Le débat est relativement faussé : la rédaction de CNN a diffusé en intermède une très ancienne archive video du Professeur Allen Hynek, du temps du Projet Blue Book, où il parlait encore sous le contrôle du Ministre de la Défense des Etats-Unis. Il aurait été plus honnète de choisir une déclaration plus récente, après qu'il ait pris position pour dénoncer les thèses officielles.

Image de prévisualisation YouTube
Edgar Mitchell

Edgar Mitchell, Ph. D, le 6ème astronaute américain à avoir posé le pied sur la Lune, commence à témoigner qu'il a vu quelques rapports secrets au Pentagone, qui prouvent le financement par les pouvoirs en place de plusieurs opérations de couverture et de diversion.

Il lui est difficile d'aller plus loin, parce que le déboulonneur Bill Nye, "the Science Guy", revient à la charge, avec une certaine arrogance, et se montre assez agressif. Larry King peine à faire respecter son invité, et se propose finalement de le recevoir ultérieurement pour qu'il puisse s'exprimer plus sereinement.

Edgar Mitchell est également le fondateur de 'l'Institut for Noetics Sciences', dont le rôle est de subventionner les recherches sur la nature de la conscience humaine et ses rapports à la cosmologie et à la causalité.

Le Lieutenant-Colonel Wayne Madon, retraité de l'USAF, a vu plusieurs Ovnis au cours de sa carrière, dont un triangle, et un disque confirmé par radar. Il dénonce également la couverture gouvernementale, et explique que l'Air Force entretient le secret parce qu'elle ne pourrait supporter d'avouer son impuissance, en cas de violation de son espace aérien. Il démonte la théorie officielle du ballon météo, en se référant aux rapports de l'opération, qui montrent qu'aucun lancement n'a eu lieu ce jour-là. [Les ballons Mogul étaient destinés à détecter des explosions nucléaires soviétiques.]
Pat Flannery, archéologue spécialiste du site de débris, explique que le crash s'est produit après un premier rebond sur le sol.
Le Sergent Earl Fulford est apparu très brièvement, pour témoigner avoir participé à la récupération d'une épave à Roswell. Son interview avait déjà été réalisée par l'équipe du forum Open Minds en février 2008 :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Earl Fulford
Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.