Didier de Plaige

Samedi 14 Juin

juin 14th, 2008 Posted in Juin 2008

Le nouveau livre de Stanton T. Friedman "Flying Saucers and Science" vient d'être publié. Il examine les principales données scientifiques sur le phénomène des Ovnis. Physicien nucléaire et conférencier, il a consacré près de 40 ans à la recherche sur le sujet. Ses travaux concernent des technologies avancées et classifiées, dans le domaine nucléaire et spatial.

Notes de l'éditeur : "Stanton Friedman aborde les problèmes de physique dans un langage courant. Il explique entre autres pourquoi le voyage vers les étoiles les plus proches est à notre portée, sans violation des lois de la physique. Il présente des photographies de systèmes de propulsion inédits et performants, dont certains sur lesquels il a travaillé.
Le chercheur livre des données qui démontrent la possibilité de supporter des accélérations spectaculaires. La politique du secret, entretenue par le gouvernement dans ce domaine, est à nouveau exposée, et l'auteur montre comment fonctionne la désinformation. Il nous fait comprendre que le sujet doit être considéré comme un Watergate cosmique.
"Flying Saucers and Science" expose des données parfois inédites, et des résultats d'enquêtes scientifiques sur lesquels pratiquement personne, en particulier les bruyants négativistes, n'avait eu l'occasion de débattre.
"
Préfaces de Edgar Mitchell et Bruce Maccabee.

Stanton Friedman

Stanton Friedman reprend sa fameuse liste des "Pourquoi ?", qui connait toujours beaucoup de succès lors de ses conférences.
Quelques exemples : "Pourquoi des Ovnis se crashent-ils ? Pourquoi des aliens visitent la Terre ? Pourquoi le gouvernement finance-t-il des opérations de couverture ? Pourquoi les aliens ne se posent-ils pas sur la pelouse de la Maison Blanche ou devant le batiment de l'ONU ? Pourquoi des gens auraient-ils contrefait des documents MJ12 ? Pourquoi dites-vous que SETI voudrait dire Silly Effort To Investigate ? Pourquoi vous intéressez-vous au phénomène depuis 40 ans ? Pourquoi les gens du gouvernement ne vous ont pas éliminé ?"
Video de 55 minutes

Les inquisiteurs du forum ATS ont ouvert avant-hier une nouvelle chasse aux sorcières, regroupés en meute autour de Spf33 pour essayer de le piéger, parce que l'une de ses anciennes créations pouvait évoquer d'assez loin la structure du drone de Big basin. Les échanges ont été violents : les juges improvisés étaient persuadés par avance qu'il devait être coupable. Le gang est formé de tous ceux qui ont été rejetés des autres forums pour des comportements asociaux. Ils ressentent une vive frustration de n'avoir pu trouver le moindre argument de fraude après plus de 7.000 échanges... et se sont jetés sur lui comme des rapaces.
Parfois, Reader venait déverser son quota de haine, et l'ancien steward de Open Minds comptait les points.
Spf33 était l'homme à abattre, parce que sa rigueur artistique avait éliminé successivement toutes les prétendues preuves de fraude. Il ressort paradoxalement de cette épreuve avec un statut respecté en analyse CGI, tant ses
travaux personnels surpassent tous ceux des autres experts auto-proclamés.

SysConfig n'a pas manqué de recourir à des menaces extrêmement perverses, comme de dénoncer l'artiste à ses employeurs, pour avoir "probablement" réalisé des travaux sur les drones pendant ses heures salariées. AllIsOne n'est pas le plus malin de la bande. Après avoir déclaré : "C'est une fraude, puisque c'est indiqué dans le titre du Sujet !", il a sommé Spf33 de prouver qu'il n'était pas le faussaire... et l'a menacé de prison.
Quand il réalisera enfin que cette débauche de perversité est en train de nuire à l'image de son forum, Springer sonnera la fin de la partie, mais sans un mot d'excuses envers la victime : "Ce n'est visiblement pas lui, passons à autre chose"..

L'artiste a juré sur l'honneur qu'il n'était pour rien dans cette affaire. Il aurait préféré garder l'anonymat, parce que ses clients comptent parmi les plus grands groupes de communication. Quelques semaines avant lui, c'est à Numbers que le petit groupe avait infligé le même traitement. Ils essayent de justifier a posteriori que Springer ait imprudemment décidé de classer l'affaire sous la pression de ses amis graphistes. Parmi lesquels se trouve Wayne, assez peu compétent mais particulièrement arrogant. C'est lui qui affichait hier la certitude "absolue" de pouvoir prouver la fraude : "Le drone de Chad est un travail baclé : le faussaire ne s'est pas rendu compte qu'un groupe de trois boutons n'était pas centré sur l'une des pales !"

Une heure plus tard, sur le forum de la DRT, Mgrandin lui a fait modestement observer : "Cette photo de mon propre ventilateur d'appartement comporte le même genre de boutons. Ils paraissent également décentrés. Mais c'est du à une erreur de perspective, parce que la pale est très légèrement incurvée..." Exit Wayne. Il a été établi entre-temps que le forum ATS est victime d'incidents techniques : les commentaires qui n'abondent pas dans son sens ont tendance à s'effacer.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.