Didier de Plaige

Vendredi 30 Mai

mai 30th, 2008 Posted in Mai 2008

L'Inde prépare activement sa première mission lunaire, Chandrayaan-1, et deviendra la 6ème puissance dans l'espace, au plus tôt en Juillet 2008. La sonde sera lancée par l'ISRO - l'agence spatiale indienne.
L'India Daily vient de publier un nouvel édito provocateur : "Les hauts responsables des Nations-Unies sont à présent préoccupés de savoir si l'Inde saura garder ses secrets."
"Récemment, depuis un cyber-café de Bangalore, de jeunes ingénieurs de l'ISRO ont révélé l'existence d'un périmètre réservé sur l'une de leurs bases. L'un deux a affirmé que l'Inde a commencé à bénéficier de technologies extraterrestres obtenues par rétroconception, et que le Conseil de Sécurité des Nations-Unies contrôle ces transferts. En échange, l'Inde se serait engagée à ne pas révéler ce qu'elle découvrira à l'occasion de ses missions dans l'espace. En révélant des secrets majeurs concernant les Ovnis, l'Inde pourrait également compromettre ses chances de devenir le sixième membre du Conseil de Sécurité de l'ONU (UNSC)."

"Le BJP - Parti du Peuple Indien - est le premier parti d'opposition. Certains avancent l'idée qu'en remportant les prochaines élections législatives, il pourrait à nouveau surprendre le monde. En 1990, c'est le BJP qui avait révélé les capacités nucléaires de l'Inde. Contre toute attente, et malgré les menaces des Etats-Unis, ainsi que d'autres pays, le BJP avait poussé le Gouvernement indien à poursuivre ses tests de missiles à têtes multiples. L'idée qui prédomine actuellement est que le BJP serait disposé à révéler la vérité, et ensuite se battre pour entrer malgré tout au Conseil de Sécurité." Attention : les rumeurs de l'India Daily sont assez rarement confirmées par d'autres sources.

Steve Caplin

InfoTech semblait sérieusement motivé par l'affaire des drones, quand il a rejoint le forum Open Minds il y a quelques semaines, et son intégration dans le groupe interne consacré aux recherches (OMRT) était en bonne voie. Il avait réussi à convaincre un analyste qualifié de réaliser une expertise gratuite sur les images.

Mais il a soudainement retourné sa veste : "Je ne souhaite plus participer à ce sujet sur les drones, et j'ai décidé de ne pas publier ma synthèse sur l'analyse conduite par mon expert, parce que je ne souhaite pas enflammer de nouveau les débats. Mon opinion est que les drones, s'ils sont faux, ne pourraient être que des maquettes. Les conclusions de mon expert vont dans ce sens, et j'en ai été stupéfait."

Ce changement d'attitude est dommageable pour la recherche de la vérité. Les conclusions de l'expert avaient circulé en privé : "Il a conclu, comme moi, que ce n'est pas de la CGI. Mais il doit rester anonyme parce que je ne veux pas l'exposer aux attaques des déboulonneurs et des gens qui sont acharnés à pousser la thèse de la CGI." Quant à ses qualifications, il a signé des manuels sur les techniques employées dans le domaine des illustrations, sur les manipulations photographiques et les 'trucages' avec Photoshop. Il a un poste de consultant chez Adobe, et il n'est pas du partisan du phénomène Ovni.
"L'hypothèse de la CGI est définitivement écartée - c'est sans appel." Les photos de Ty ont une résolution trop faible, et il ne les a pas considérées dans le cadre de son analyse."
En réalité, si l'expert penche pour une fraude, c'est simplement parce que "des Ovnis, avec un lettrage inconnu" ne peuvent trouver place dans son propre univers. Au fond, ses opinions personnelles importent peu, seule son expertise technique devrait être retenue. Mais pourquoi l'avoir mis à contribution et décider de ménager les déboulonneurs en ne publiant pas ses conclusions ?
La seule réponse que nous obtiendrons de l'intéressé est loin d'être satisfaisante : "L'expert travaille bénévolement, il a de nombreuses autres activités, et n'a pas eu le temps de finaliser un rapport écrit."

Une nouvelle émission radio de trois heures avec Linda Moulton Howe sur Coast-to-Coast est en partie consacrée à l'affaire des drones. Elle revient également avec George Noory sur la chute d'un objet en forme de perle à Decatur, Alabama.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.