Didier de Plaige

Vendredi 16 Mai

mai 16th, 2008 Posted in Mai 2008

C'est dans le cadre d'une nouvelle téléconférence mondiale que la NASA a évoqué hier "les progrès réalisés ces derniers mois, en ce qui concerne le projet Constellation, qui consiste à construire la prochaine navette chargée d'enmener les astronautes vers la Station Spatiale Internationale, et assurer la reprise des missions lunaires en 2020." Un premier test ballistique aura lieu en 2009.

Constellation consiste en un lanceur Ares et un vaisseau Orion, ainsi qu'un module lunaire et des engins de surface pour explorer la Lune. Le premier vol embarquant des astronautes n'est pas prévu avant 2015. A terme, une base avancée habitée sera créée sur les remparts du cratère Shackleton, au pôle Sud lunaire. D'ici à l'an 2020, la NASA aura construit des avant-postes sur la Lune et les aura utilisés pour monter des expéditions vers la planète Mars.

Par ailleurs c'est le 25 mai prochain que le Phoenix Mars Lander, lancé le 4 août 2007, doit se poser sur une surface glacée dans l'arctique. Ce module n'aura pas la capacité de se déplacer, mais un bras articulé doit creuser le sol et analyser des prélèvements à la recherche de formes de vie. Le décompte précis de son arrivée sur la planète s'affiche ici.

Image de prévisualisation YouTube

Nick Pope, dont nous parlions hier, a été l'invité pivilégié de la chaîne SkyNews. Parmi les exemples marquants qu'il relève dans les nouveaux dossiers déclassifiés, il rappelle l'observation au radar de deux ovnis parcourant 18 kms en 12 secondes, soit une vitesse de 5.600 kms à l'heure : "Ca ne prouve absolument pas une présence aliène, mais ça devrait nous encourager à approfondir !"
L'ancien Chargé de Mission au Ministère de la Défense britannique, pressé de donner un autre exemple, revient sur l'incident de la
forêt de Rendlesham.
Il annonce que le programme de mise en ligne de ses dossiers par la Grande-Bretagne doit s'étaler sur 4 ans. Nick Pope termine son interview par une remarque subtile : "Vous ne trouverez pas de petits hommes verts dans ces archives, du moins pas dans celles-là.."

Scorn, sur OM, a relu attentivement le texte initial des Explications d'Isaac. Il lui semble que l'homme serait assez facile à tracer par les Pouvoirs en Place, en recoupant l'ensemble des points suivants :

1- Il a travaillé chez PACL de 1984 à 1987,
2- Il a occupé une fonction dirigeante,
3- Il a travaillé spécifiquement sur les problèmes
du Langage,
4- Il avait auparavant travaillé pour le Ministère de
la Défense,
5- Il n'avait pas de formation militaire,
6- Il a obtenu une promotion rapide,
7- Il a suivi une formation d'ingénieur en électricité,
8- Il a été engagé en même temps qu'une trentaine
autres personnes provenant du DoD,
9- Certains de ses collègues venaient de chez IBM,
10- Au moins 2 de ses collègues venaient de XPARC.

Cette démonstration tendrait à faire passer Isaac pour un naïf.. Elle suppose que l'informateur n'ait pas réalisé qu'il en disait trop... Si c'est le cas, on ne devrait plus entendre parler de lui.

Les Détectives de la Drone Team se sont fait confirmer auprès du poste de police de Camas, Washington, qu'une collision à l'intersection de NW Lake Road et NW Sierra Street - survenue à 20h20 le 7 juin 2007 - avait justifié l'intervention de voitures d'urgence. Leur correspondant a précisé : "Un accident non défini nécessite toujours l'envoi des pompiers pour accompagner une patrouille de police." Ce point de détail du témoignage de Brent est donc validé.
En ce qui concerne les témoignages de drones, c'est paradoxalement un provocateur comme EnlightenedSinker qui cherche à définir un protocole d'interrogatoire un peu plus serein sur OM. Il ne réalise pas que la Drone Team dispose de
ses propres structures d'accueil et n'a plus l'intention d'exposer ses témoins dans une ambiance digne de l'Inquisition.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.