Didier de Plaige

Mardi 6 Mai

mai 6th, 2008 Posted in Mai 2008

Le témoin de Camas, dans l'état de Washington, a finalisé son rapport. Le 20 mars, Brent prenait contact avec le Détective TK Davis après l'avoir vu sur une chaîne d'informations. OnTheFence est en contact avec lui pour la DRT depuis près d'un mois et demi. C'est un profond choc religieux qui l'a fait hésiter aussi longtemps. Il explique cependant combien il a été rassuré d'apprendre par les medias que d'autres personnes avaient vécu le même évènement. Brent a pu retrouver un point de référence précis, pour situer la date - le 7 juin 2007.

Il n'a pas requis l'anonymat. Cependant, la DRT ne souhaite pas l'exposer à des appels téléphoniques malveillants. Il a fallu six semaines pour parvenir à ce résultat... Les recherches ne produisent pas des effets au quotiden.

Rappel du 22 mars : "J'ai vu, avec un ami (qui habite à 3 km de chez moi), l'un de ces objets à Camas, dans l'état de Washington. Juste avant cette observation, plusieurs véhicules de police et de pompiers se sont dirigés dans la direction d'où l'objet est apparu.

Je peux vous dire quel genre de bruit fait cet engin, et comment il se déplace. C'était une chose étonnante. Nous avons essayé de connaître la raison de cet afflux de véhicules d'urgence, mais nous n'avons jamais pu obtenir de réponse.

Quelle que fut cette chose, elle avait perdu sa capacité d'invisibilité et j'ai ressenti qu'elle savait que je pouvais la voir. Elle est apparue de la vallée de Lacamas, et s'est arrêtée net, a pivoté, et est repartie très rapidement vers l'est !

Nous en avons parlé entre nous, puis on s'est dit que certaines choses devaient rester non-dites. Je pouvais sentir une odeur, et elle avait vraiment l'air d'avoir des difficultés à fonctionner. Le bruit était celui d'une décharge statique désagréable. Le son était très fort, et il y avait une odeur d'ozone, comme ce qui se dégage quand un circuit est en train de brûler."

"Ca fait partie de ces choses qu'on n'a pas envie de raconter, parce que les gens penseront que vous êtes fou. Avant de voir les photos sur Comcast, je me demandais si on ne l'était pas un peu tous les deux.''

"Ca m'était très difficile de raconter tout ça à ma famille et mes amis, alors que je pensais depuis près d'un an que je devais avoir décroché de la réalité.

C'est pourquoi je n'avais rien dit à personne. Qu'est-ce qui m'a fait changer d'avis, la semaine dernière ? J'ai réalisé que d'autres personnes avaient observé le même genre de chose. Cinq personnes différentes qui ont fait connaître des histoires semblables à la mienne, et Dieu merci, elles avaient gardé la tête froide pour avoir l'idée d'attraper un appareil photo et de prendre des photographies. Moi, comme un pauvre idiot, j'étais tellement saisi par ce qui m'arrivait que je n'ai même pas pensé que j'avais un appareil dans ma boîte à gants. J'étais tellement paniqué, je suppose que j'ai du me trouver dans un état de choc."

"Voilà comment ça s'est passé. Je revenais du centre-ville de Camas, et en arrivant au sommet de la colline, deux voitures de police m'ont doublé avec leurs gyrophares allumés, et leurs sirènes en marche. Je ne m'en suis pas inquiété davantage, et j'ai poursuivi ma route pendant encore quatre cents mètres."

La Suite

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.