Didier de Plaige

Vendredi 2 Mai

mai 2nd, 2008 Posted in Mai 2008

Après avoir organisé la X-Conférence 2008, du 18 au 20 avril dernier, le Paradigm Research Group (PRG) de Steve Bassett a lancé une nouvelle opération de sensibilisation, dont la cible est la candidate à la Maison Blanche, Hillary Clinton.
C'était l'occasion de rappeller l'Initiative de Laurence Rockefeller (1993-96), relative au phénomène extraterrestre, dont le spécialiste est Grant Cameron, auteur également des "
65 Raisons contre la Divulgation".

Le chercheur s'est fait une spécialité de la relation historique de chacun des Présidents avec le sujet Ovnis. Son site web Presidential UFO est connu et apprécié. Cameron avait obtenu des documents, suite à une requête FOIA (Freedom of Information Act) auprès de l'Office of Science & Technology Policy, qui confirment les efforts du milliardaire pour convaincre Bill Clinton d'être le Président de la Divulgation.

Hillary Laurance Rockefeller

"Chère Sénatrice Clinton :
En Mars 1993, le milliardaire Laurance Rockefeller avait pris l'initiative courageuse d'approcher l'administration que dirigeait votre mari, via l'Office of Science and Technology Policy a l'époque dirigé par le Dr. John Gibbons. Un memorandum rédigé par Henry Diamond, l'avocat de Mr. Rockefeller, daté du 29 Mars 1993, exprimait une requête d'être reçu par M. Gibbons "pour discuter de la possibilité de diffuser une information gouvernementale à propos des Ovnis et de la vie extraterrestre.
"
"M. Rockefeller, qui était un de vos amis et comptait parmi les supporters de votre couple, souhaitait rencontrer le Président et l'informer que "beaucoup de gens sont persuadés que le gouvernement a depuis longtemps accumulé des documents classifiés concernant les Ovnis, et que le refus de les diffuser a fini par créer un climat suspicion et de défiance tout à fait préjudiciable" et que "beaucoup pensent que la diffusion de cette information dans le respect des impératifs de la sécurité nationale serait un geste significatif qui renforcerait la confiance dans le gouvernement."
La suite.

Un bon nombre de ceux qui ont observé le phénomène des Drones, au fil des mois, ont déclaré que ces engins, malgré leurs formes étranges, évoquaient pour eux quelque chose de familier. Certains ont eu la même impression en regardant pour la première fois la Planche du Langage CARET. Ils parlent bien des formes générales, et non des symboles.

A ce propos, TomiUK a écouté attentivement la récente émission de Coast to Coast où l'analyste Bruce Maccabee était l'invité principal : "Il est intéressant de noter comme son discours devient très nuancé, quand il fait référence à des cas anciens, qui remontent aux années 50 ou 60 : on se rend bien compte qu'il devient un peu confus, en s'apercevant qu'un certain nombre de rapports plus anciens évoquent des engins avec un corps circulaire et des sortes de bras qui en sortent."
TomiUK se demande si certains des membres du forum OM disposent d'une documentation assez vaste pour rechercher dans le passé des descriptions d'Ovnis avec "un anneau central et des pales ou des extensions", comme dans ce cas d'Angus Brook qui remonte à 1967. L'idéal serait d'interroger des bases de données avec des mots comme "extension", "pales", "bras"...

Une trentaine de candidats se sont portés volontaires sur Open Minds pour former un groupe d'analystes en imagerie. La sélection doit permettre de former un jury d'experts assez diversifié pour examiner de nouveau les images de drones. Face à la mise en place de cette structure indépendante, les déboulonneurs sont allés chercher conseil sur ATS : Springer leur a alors suggéré de proposer les services de son ami David Biedny. Mais la ficelle est un peu grosse, car si Biedny est sans doute compétent pour identifier des manipulations sous Photoshop, il n'est pas du tout reconnu dans le monde de la CGI.

La solution qui a été trouvée permettra des commentaires plus objectifs. Par ailleurs, de nouveaux agrandissements réalisés par Leviathan montrent une complexité de texture qui n'avait pas encore été remarquée sur la surface de l'un des drones.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.