Didier de Plaige

Mardi 29 avril

avril 29th, 2008 Posted in Avril 2008

Comment rendre certaines images plus lisibles, en réduisant le bruit et les artefacts de compression ? Au cours de sa recherche, 11August a découvert le logiciel "GREYCstoration" créé et développé par un programmeur Français. "Ce programme est libre de droits et peut être utilisé aussi bien sur une plateforme Linux que Windows; il est capable de donner des résultats intéressants sur chaque photographie. En fait, il est capable de "débruiter" et "d'interpoler" chaque image. Voici les deux images de Tahoe, qui avaient été prises avec un téléphone portable, et que j'ai traitées de cette façon" :

"On peut clairement observer deux fils électriques traversant les photographies. On notera également que le drone semble relativement prôche des fils électriques sur la première photo."

Bruce Maccabbe était l'invité de la station Coast-to-Coast dimanche soir. L'analyste réputé, qui a travaillé pour la Navy et la CIA, n'a toujours pas été en mesure de se prononcer sur les images des Drones californiens, préférant comme le physicien Stanton Friedman, les laisser en attente dans sa "boîte grise". Ca n'arrange pas les affaires de James Carrion, responsable du Mufon, qui promet depuis le 15 janvier de publier l'analyse de l'expert, comme s'il l'avait déjà en mains.. C'est pourquoi dans son article d'avril, Carrion a du se dérober en prétextant curieusement qu'on ne peut analyser des photos sans avoir encore retrouvé leurs auteurs. Voir cette page du 13 avril.
A-t-on besoin de connaître un musicien pour s'apercevoir qu'il joue faux ?
MajicBar a suivi cette émission de C2C et nous explique pourquoi l'expert n'ira pas plus loin : "Maccabbe pourrait au mieux déclarer qu'une photographie est bien réelle, mais ça ne pourrait pas garantir que l'Ovni photographié soit vrai. Donc, les photos de Ty B. peuvent s'avérer authentiques, mais il reste que l'objet peut quand même être une fraude."

Deux nouveaux déboulonneurs sur Open Minds ont pris la relève des "pseudo-sceptiques" habituels, à court d'arguments et un peu lassés de tourner en boucle. Il y a deux jours, Viglio et Sinker, associés à Sqt, avaient choisi de s'en remettre à 45Letters pour conduire une analyse pointue sur les images de Big Basin, persuadés que ses conclusions serviraient leur a priori. Le chercheur s'est acquitté de sa mission, et il vient de produire une étude technique assez complexe, utilisant divers outils sous Photoshop, dont ce filtre de gaufrage, pour extraire le bruit de l'encodage en Jpeg, puis un correcteur de distorsion, etc... Le résultat est finalement à l'inverse de ce que les pseudo-sceptiques avaient attendu :

Mais tous ces efforts ne prouvent rien. On se souvient (à la date du 11 avril) que la justice américaine était totalement dépourvue dans des affaires impliquant des "preuves" photographiques.... "La défense a démontré qu'il était impossible de déterminer de manière certaine ce qui relevait du réel et du virtuel... Même le logiciel de l'expert Hany Farid, professeur de science informatique à l'Université de Dartmouth, a été pris en défaut".

Le programme est quand même efficace pour détecter des manipulations. On trouve sur son site divers exemples dont celui-ci : "Cette image utilisée pendant la campagne présidentielle de George W. Bush, est un trucage qui a consisté à utiliser trois groupes de soldats, des zones rouge, verte et bleue, et les répliquer pour créer une foule." Source : une récente interview du Dr. Farid par Ron Steinman.

Il reste à ce jour que les images de drones résistent à toutes les contre-épreuves, y compris celles qui sont à l'initiative des sceptiques militants parmi les plus motivés.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.