Didier de Plaige

Dimanche 20 Avril

avril 20th, 2008 Posted in Avril 2008

James Carrion, responsable international du Mufon, avait rédigé à la hâte une présentation PowerPoint sur l'affaire des drones californiens, pour les besoins d'une équipe de UFO Hunters le 13 janvier dernier.
Les réactions de bonne foi avaient été unanimes pour dénoncer le manque de professionnalisme et le mélange des genres, puisqu'on retrouvait le cas de Kecksburg et le procès de Leslie Kean contre la NASA, largement associés dans le même document. Autre exemple, le commentaire péremptoire d'un Marc d’Antonio présenté comme un expert CGI consistait en quelques lignes, sans aucune analyse comparative, ni même préciser quelles images auraient été examinées par ce contractant de l'US Air Force..

James Carrion s’en excusera un peu plus tard sur Open Minds : "J’ai réalisé ce document dans l’urgence pour faire le point avec une équipe de UfoHunters, venue réaliser une séquence en Californie." Il n'empêche qu'il avait publié ce travail bâclé, ce qui a notablement dégradé son image et celle du Mufon.

On sait que cet épisode du magazine UFO Hunters "Rétroconception", basé sur ses recommandations, n'avait d'ailleurs pas fait progresser les recherches. - Rapport de James Carrion - format Pdf

Malgré cette consternante prestation, Carrion s'obstine à prétendre traiter de cette histoire puisqu'il vient de publier un nouvel article dans le Journal du Mufon d'avril 2008, intitulé "Les drones et les documents CARET : Un an après - 1ère Partie". Le fait de s'accorder un délai supplémentaire avant de publier la suite, montre déjà à l'évidence que 8 pages n'ont pas permis à l'auteur d'exposer la vérité au sujet des drones et du rapport CARET.

En réalité, il s'agit d'un article récapitulatif, et non du rapport annoncé. L'auteur s'est contenté de reproduire les récits des témoins, qui sont déjà dans le domaine public, et n'a rédigé que quelques paragraphes. James Carrion se plaint de n'avoir pu interroger personnellement des témoins... Mais il ne produit toujours aucune analyse des images, et il évite prudemment de revenir sur la prétendue étude que son jeune collègue Steve Reichmuth avait hâtivement diffusée... En outre, les lecteurs doivent se contenter de petites reproductions en noir et blanc, parce que le journal du Mufon ne permet pas de reproduire les clichés en couleurs... Par ailleurs les tensions sont vives au sein de l'organisation contre l'attitude de James Carrion, et ce dernier texte pourrait bien être son testament.

Le responsable international du Mufon pourra lire avec intérêt ce nouveau témoignage publié le 17 avril 2008 sur le site du NUFORC, l'autre grande organisation ufologique, animée par Peter Davenport :
"Un anneau avec de longues branches et une couronne, observé dans le comté de Sumner, Tennessee"

Date : 8 avril 2008 à 06h00
Rapporté le : 8 avril 2008 à 8h41
Publié le : 17 avril 2008
Lieu : Hendersonville, Tennessee
Forme : Autre
Durée : 2 minutes
"Je me rendais à mon travail à Nashville. Je me suis arrêté au stop sur Indian Lake road, et j'ai remarqué quelquechose à travers ma vitre. Cette chose devait se trouver à environ 70 mètres d'altitude, immobile. Ca avait la forme d'un anneau avec trois longues branches qui s'y rattachaient. Il y avait aussi une sorte de couronne comportant au sommet de multiples pointes disposées en cercle. Il n'émettait pas de lumières, il n'y avait pas de couleurs brillantes, il avait un aspect gris ou blanc argenté. Le cercle devait faire environ 15 mètres de diamètre, les branches pouvaient faire une trentaine de mètres, certaines étaient plus courtes, et la couronne qui surmontait l'objet m'a semblé faire 15 mètres de haut. Je peux me tromper, mais ça m'a paru assez grand. J'ai pensé que je devrais sortir de la voiture pour mieux l'observer parce que ça pouvait être une sorte de ballon publicitaire, ou quelquechose dans ce genre."

"Quand je suis sorti de la voiture, cette chose a commencé à bouger, mais pas en se déplaçant comme un avion, mais en montant et descendant tout en restant au même endroit, puis il s'est mis à tourner, et il a disparu d'un coup, comme si on avait actionné un interrupteur. Je n'avais jamais rien vu de tel auparavant et j'en suis resté un peu perturbé, j'espère que c'est un truc militaire ou une sorte d'image projetée."
Le site du NUFORC ne donne aucune autre indication.
Le "témoin" a-t-il requis l'anonymat ?
Un fraudeur a-t-il été inspiré par les images des drones californiens récemment diffusées par les medias ?

OnTheFence a produit cette carte de la région du récent tremblement de terre : il a noté comme d'autres chercheurs qu'une observation supposée d'un Drone a eu lieu 11 jours plus tôt, à environ 150 kilomètres de l'épicentre.

La Lettre ouverte au Président de la République, diffusée le 16 avril, commence à circuler sur des sites et des forums francophones.
Une présentation en langue allemande est déjà en ligne.
Le Contre-Amiral Gilles Pinon et plusieurs chercheurs (Jacques Costagliola, Claude Lavat, Francis Collot, Alain Labèque, Vincent Morin, Rémi Saumont) sont à l'origine de cette initiative qui est sous-titrée : "Le principe de précaution appliqué au phénomène ovnien".
Le moment choisi pour cette publication est intéressant : peu après la Conférence internationale qui s'est tenue à Washington, les débats politiques de haut niveau au Japon, la déclassification de dossiers dans plusieurs pays, les interrogations sur de possibles réunions aux Nations-Unies en février, et la diffusion le 17 mars du documentaire de Canal+ "
Ovnis - Quand l'Armée enquête".

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.