Didier de Plaige

Lundi 7 Avril

avril 7th, 2008 Posted in Avril 2008

Le Reactable, découvert par Anakin_nEo sur le forum Ovnis-USA, est un instrument de musique électronique. Plusieurs musiciens peuvent génèrer des sons en disposant des objets sur une table lumineuse servant d'interface. Ces objets matérialisent les composants d'un synthésiseur modulaire classique, avec des générateurs, des filtres et des modulateurs. L'instrument, déjà utilisé par Björk, a été mis au point par un groupe de luthiers numériques à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone.. Il évoque à sa manière les configurations et peut-être certaines possibilités de la Planche du Langage CARET qui est dite auto-éxécutable.

Image de prévisualisation YouTube

Quelques auteurs de sites web affichent encore leur "absolue certitude" que la société informatique AlienWare, entre-temps rachetée par Dell, est à l'origine du Rapport CARET, et donc aussi des images de drones. Le démenti officiel du 2 novembre 2007 de la compagnie ne leur parait pas suffisant pour écarter la possibilité d'un double jeu. Pourtant, une création aussi originale et un investissement aussi conséquent devraient être couverts par un copyright artistique..

Les déboulonneurs qui harcèlent les chercheurs sont tous bien sûr inscrits anonymement sur les forums, ce qui leur permettra de disparaître instantanément, si une preuve des drones est établie, pour réapparaître sous un autre pseudo.. On a vu le cas avec Regence, qui avait affirmé connaître les concepteurs de la campagne de marketing viral pour le jeu video Halo3, et jurait disposer des preuves qu'ils étaient à l'origine de l'affaire des drones. Les chercheurs de la Drone Team auront en revanche, quoiqu'il arrive, la satisfaction d'avoir honnêtement conduit cette enquête.

Un exemple de l'aveuglement des sceptiques militants, est à nouveau donné par Murnut, totalement fasciné par cette affaire au point d'être en permanence présent sur le forum OM, pour y harceler tous ceux qui s'intéressent au sujet : "Il y a plusieurs mois, Woy avait relevé le mot "Steal" (voler), quelquepart sur la Planche du Langage de Isaac".
Les autres participants essayent de lui faire comprendre qu'on ne peut démarrer une réflexion sérieuse sur une interprétation aussi fantaisiste, et tous s'accordent à reconnaître qu'aucun mot clairement identifiable n'a été trouvé. Comme le remarque FrootLoop avec regret : "Isaac n'avait pas exclu la possibilité de publier des compléments. Mais je redoute que les réactions publiées ici ne l'aient complètement découragé de poursuivre."

Rev disserte brièvement sur ce que pourraient nous apporter de nouvelles découvertes dans l'espace : "Je pense que les déboulonneurs réagiront comme à l'habitude, à savoir qu'ils sauront prendre le train en marche lorsque des faits dérangeants seront révélés. J'en vois déjà qui préparent doucement leurs arrières en affirmant qu'ils n'ont jamais prétendu que les ETs, etc... n'existaient pas. Ils aimeraient nous faire croire que leur discours consistait en fait à dire que nous n'étions pas visités. Au fond, ils ne sont pas prêts de céder la place. Si les plus dépressifs pourraient aller jusqu'au suicide, au plus fort de la crise de remise en question, la plupart sauront s'adapter au nouveau paradigme et trouver le moyen de se réinsérer en relativisant leurs précédentes déclarations, ou en trouvant quelque astuce pour rebondir. Mais je n'en vois aucun qui soit capable de présenter des excuses."

Le journaliste indépendant Steve Hammons a rédigé une synthèse des évènements de Stephenville pour The American Chronicle, d'où il ressort un élément nouveau :
"Au Texas, un Officier de police détecte la vitesse d'un Ovni avec son radar portable."
Le 8 janvier 2008, un officier de police de Stephenville qui était en patrouille, a utilisé son système de radar portable - qui sert habituellement à qualifier les excès de vitesse - pour évaluer le déplacement d'un objet inconnu dans le ciel.

"Je l'ai dirigé en l'air, et j'ai constaté que j'étais parvenu à accrocher cette chose..
J'ai établi qu'elle se déplaçait à 27 miles/heure (45 km/h), et qu'elle accélèrait très progressivement.
"
C'est Angelia Joiner qui rapporte ce nouvel élément sur le site web
StephenvilleLights.

Le site publie également un reportage en images de l'expédition récente au Texas du groupe OMEFT (Open Minds Expeditionary Field Team).
Le rapport du Mufon sur cette affaire est attendu vers le 15 avril. Un épisode de UfoHunters sur History Channel lui sera consacrée cette semaine.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.