Didier de Plaige

Mardi 1er Avril

avril 1st, 2008 Posted in Avril 2008

C'est l'heure des derniers préparatifs pour l'expédition d'observation et de recueil de témoignages à Stephenville, au Texas. Steve Allen, un des principaux témoins, le Shérif Lee Roy Gaitan, et la journaliste Angelia Joiner, ont prévu de se rendre disponibles pour accueillir les participants à partir de vendredi. Un Protocole précis a été établi.
A ce jour, 13 membres de l'OMEFT (la première équipe d'enquête constituée par le forum Open Minds) sont déjà inscrits. Les moyens mis en oeuvre sont bien supérieurs à ceux d'une organisation comme le Mufon.

Une video a circulé ces derniers jours, qui a rapidement été écartée comme fausse, et finalement retirée par son auteur. Mais ces deux videos présentent un résumé d'une vingtaine de minutes, avec les principaux témoins, sous forme d'un montage à partir des différents reportages des télévisions.

Angelia Joiner vient de publier des photos qui ont été prises par un habitant de Stephenville, rentrant chez lui après avoir quitté son travail à Fort Worth, le 8 janvier 2008 : "Elles illustrent remarquablement le rapport d'un Officier de Police sur les configurations dans le ciel à ce moment-là. Ce policier est disposé à répondre à toutes questions qui lui seraient posées par des scientifiques."

"J'ai pris ces photos le 8 janvier à 16h30 et 17h30 parce que j'avais noté un incroyable traffic aérien, alors que je me rendais avec mon fils au Musée d'Art Kimball. La première photo a été prise à la sortie de Fort Worth, dès que nous avons remarqué les trainées dans le ciel. J'ai continué à photographier le ciel alors que nous étions sur l'Interstate 20 (nous dirigeant vers l'ouest de Fort Worth). Pour la dernière nous étions à l'ouest de Weatherford vers 17h30. Mon fils et moi nous sommes demandés comment ils avaient pu éviter une collision, tant il avait d'avions allant dans toutes les directions. Nous nous sommes demandés si toutes ces manoeuvres pouvaient être en relation avec le phénomène qui a été rapporté ce jour-là."

Angelia Joiner ajoute : "J'ai six autres récits à mettre en ordre avant de les publier. Mais je manque de temps. Vous serez heureux d'apprendre que nous allons avoir des données radar également.. Nous tenons pratiquement la preuve... Encore un peu de travail, tout le monde ici est très enthousiaste !"

UfoReality, sur Open Minds, a retrouvé un article qui avait été publié le 26 novembre 2001, estimant que "Sept ans plus tard, ça pourrait expliquer certaines manifestations dans la région de Fort Worth, Texas..."
"Lockheed Martin Corp., à Fort Worth, Texas, a obtenu un contrat de 23,5 millions de dollars."
"Il s'agit de développer de nouvelles architectures pour le renseignement, et ça inclue des systèmes de plateformes avec et sans pilotes. Ces plateformes peuvent servir à l'attaque, le transport, la surveillance et la reconnaissance."

En ce qui concerne l'affaire des drones, un nouveau détective a rejoint T.K. Davis. Le reportage qui a été tourné le week-end dernier doit être diffusé demain sur l'ensemble du réseau CBS (CBS Today Show). Ce sera l'occasion de découvrir OnTheFence, filmé à son domicile, qui représente la Drone Team pour l'occasion. Shirley P., témoin du Parc Sequoïa, s’est laissée convaincre de participer également..

Spf33 a perfectionné ses évaluations des distances à l'objet, depuis l'emplacement de Stephen, mais il aimerait avant tout qu'une mesure au télémètre laser puisse apporter plus de précisions.

Un long article de Bill Knell est en cours de traduction, dans lequel il raconte avoir vu, au cours des années 1980, l'un de ses amis réaliser un dispositif à antigravité d'après des plans laissés par son père. Il conclut :

"Je n'ai aucun doute que certaines technologies secrètes ont été obtenues par rétroconception; d'autres concepts avancés ont pu être obtenus à l'occasion de voyages temporels. A quoi serviraient ces drones, et qui les utilise ?
D'après ce que j'ai vu dans le garage de mon ami David à Long Island, j'en suis venu à penser que les humains sont impliqués d'une manière ou d'une autre. Il est possible qu'il s'agisse de dispositifs d'observation, utilisés par des humains, des aliens, ou les deux; à moins que ces équipements soient pilotés par des êtres du futur qui ont trouvé ce moyen pour nous observer à travers une fenêtre ouverte dans le temps.
"

Deebo, sur OM, émet une hypothèse assez similaire : "Ces choses sont peut-être des sondes, envoyées par des intelligences d'autres planètes, pour collecter des informations. Ca ne m'étonnerait pas tellement, parce que nous envoyons aussi des sondes dans le système solaire et au-delà. Je ne doute pas qu'il y a des êtres plus évolués dans l'univers."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.