Didier de Plaige

Mardi 26 février

février 26th, 2008 Posted in Février 2008

Les huit enquêteurs envoyés sur place par le MUFON ont donc enregistré samedi 17 nouveaux témoignages sur les évènements survenus dans la région de Stephenville.

Angelia Joiner a rejoint la station de radio locale 'Mandatory FM' ("la radio officielle des Ovnis de Stephenville"). Pour l'ambiance, je vous conseille d'écouter cette interview qu'ils ont mise en ligne :

MandatoryFM/MUFON Interview.mp3

Angelia fait le point : Steve Hudgeons, le chef du groupe d'enquêteurs, m'a dit que la moisson avait été bonne : "D'après les rapports que j'ai eu en mains, tout ceux qui ont témoigné sont parfaitement crédibles. Nous avons affaire à une manifestation Ovni extrêmement significative."

Hudgeons s'est chargé d'interviewer Ricky Sorrells. Son premier récit, recueilli par Angela K. Brown de l'Associated Press, le 14 janvier, a déjà fait le tour du monde. C'est en particulier ce qui avait amené un grand nombre de confrères à se rendre à Stephenville les jours suivants.

Pour l'enquêteur du MUFON, rien ne vaut une rencontre en personne : "J'avais parlé à Sorrels au téléphone, mais cette occasion m'a permis d'apprécier sa droiture. Nous avons parlé pendant près d'une heure, et j'ai appris beaucoup de choses. Il s'est montré très direct; c'est une qualité que je respecte chez une personne."

Hudgeons m'a précisé que son organisation avait collecté un peu plus de 400 rapports de manifestations au Texas, depuis 1977 jusqu'à fin 2007 : "Mais de novembre 2007 à ce jour, nous en sommes à près de 150. Nous en avons encore une centaine à examiner sur l'ensemble du Texas."

Les medias avaient été tenus à l'écart ce samedi, parce qu'on s'était rendu compte, lors de la première séance de témoignages, que plusieurs personnes s'étaient détournées en voyant des caméramen à l'affut. Seuls des reporters locaux étaient présents cette fois, ainsi qu'un journaliste du Los Angeles Times, et les caméras n'étaient pas autorisées.

Il y avait aussi Autumn Humphreys, responsable de la série UFO Hunters du History Channel. Il va envoyer une équipe cette semaine, et cet épisode devrait être diffusé en avril ou mai prochain. Ils ont déjà installé un bureau provisoire dans Graham Street.

Hudgeons et ses collègues du Mufon s'activent à produire un rapport final qui devrait être publié dans le numéro d'avril du Journal du Mufon. "Cependant", me dit-il, "les évènements dans la région de Dublin semblent se poursuivre; c'est un problème parce que mon équipe de bénévoles ne peut reter mobilisée indéfiniment.

Par exemple, ce dimanche trois nouveaux rapports sont tombés, concernant le Texas. Il va falloir que je mette en place une nouvelle réunion..."

Le rapport sur Stephenville comportera une analyse de la video tournée par David Caron les 19 et 20 janvier. Certains de ceux qui l'ont vue ont déclaré que les symboles leur faisaient penser à des sortes de hiéroglyphes.

Belzian avait réalisé ce gif animé avec 21 images de la video de David Caron : "J'ai utilisé les plus 'visibles' des symboles, et seulement retravaillé les contours."

Parmi les nouveaux témoignages, 10538 a trouvé celui-ci sur le site du Mufon, qui concerne le 8 janvier : "Mes chiens ne cessaient d'aboyer cette nuit-là. En sortant, j'ai vu qu'ils étaient tournés en direction de Dublin. Aucun doute là-dessus, parce que c'est là que je vais travailler, à la maison de retraite de Three Oaks. J'étais donc sorti, avec une lampe torche et mon pistolet, pour voir ce qui se passait, parce que je suis isolé dans la campagne, à Lake Proctor. J'ai commencé par me demander s'ils aboyaient contre un animal errant, et c'est là que j'ai vu les lumières. Elles se déplaçaient très rapidement. J'ai d'abord pensé que ça pouvait être des jets militaires en formation, à cause de toutes ces lumières, mais le plus curieux c'est qu'on n'entendait aucun bruit. Je suis resté à regarder jusqu'à ce qu'elles disparaissent, et en baissant les yeux j'ai vu que mes chiens n'étaient plus là. Quand je suis rentré dans la maison, je les ai trouvés cachés derrière mon sac de sports, comme s'ils était morts de trouille."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.