Didier de Plaige

Lundi 25 février

février 25th, 2008 Posted in Février 2008

Dans un nouvel échange téléphonique ce dimanche, notre contact français qui a assisté aux réunions organisées au siège de l'ONU souhaite préciser qu'il n'était pas présent pour la première, le mardi 12, mais confirme qu'il a bien participé aux deux suivantes, mercredi 13 et jeudi 14. Il approuve chaque mot de son témoignage publié ici avant-hier. Quant à la présence de DSK : "Il n'y a pas d'erreur possible, parce que les personnalités présentes sont annoncées par leur nom." Je dois me faire préciser par email lequel des deux jours éventuellement.
Notre source attend le feu vert de ceux qui l'ont invité à New York, mais ça ne lui pose aucun problème personnel de se révéler. Le sujet le passionne, et il a des responsabilités dans une association ufologique.

En ce qui concerne le rôle de la Garde Nationale, qui a intrigué quelques lecteurs : le Congrès US commande toutes sortes de rapports, et s'adresse peut-être aussi parfois à des instituts de sondages pour des instantanés. Mais dans ce cas précis, les Sénateurs américains souhaitaient connaître l'évolution sur 10 ans du sentiment profond des populations.
On peut comprendre qu'ils utilisent cette infrastructure fiable et disciplinée, qui couvre tout le pays.
C'est un peu comme si notre Sénat décidait de faire plancher la Gendarmerie pour produire une étude de l'évolution des mentalités, sur l'ensemble du territoire, pour ne pas avoir à s'en remettre uniquement à l'IFOP : c'est moins cher et plus confidentiel...
Ensuite, en constatant que les populations sont excédées par les mensonges des autorités sur le sujet Ovni, il faut envisager et planifier la divulgation. Après quoi, l'ONU est le meilleur endroit pour envoyer un signal aux autres nations : "Préparez-vous, les USA s'apprêtent à lâcher du lest.." Même si, en réalité, les américains finissent par s'adapter aujourd'hui aux initiatives de la France et du Royaume-Uni.

  La nouvelle interview présentée par Angelia Joiner sur StephenvilleLights pourrait permettre d'éliminer l'hypothèse du "tremblé" pour expliquer les symboles apparaissant sur certaines videos de témoins :"Un autre officier de police du Comté d'Erath a accepté de témoigner."

"Le Sergent Jim Clifton, attaché au Bureau du Shérif du Comté d'Erath, se trouvait le 2 février sur l'autoroute 377 en compagnie du Shérif Lee Roy Gaitan peu après minuit, lorsqu'ils ont tous les deux vu quelque chose d'extraordinaire se détacher sur le ciel nocturne. Il nous a raconté : "C'était une nuit claire, sans nuages, ni Lune, il faisait très sombre. Je n'avais jamais vu une chose pareille de toute ma carrière. Je n'ai jamais vu un engin volant qui pouvait ressembler à ça. Les lumières n'étaient pas de type militaire. J'ai été stupéfait devant ce phénomène.

Jim Clifton avait reçu un appel pour aller vérifier une alarme au restaurant Chez Woody, et il y a retrouvé Gaitan qui avait également capté le message. Ils se sont occupés de régler le problème, puis Gaitan a attiré l'attention de Clifton sur ce qui se passait en l'air.

Clifton poursuit : "Il avait entendu l'appel en premier, et il était arrivé avant moi. Je suis monté dans sa voiture et nous avons tous les deux observé ce qui se passait. Ca devait être au-dessus de la zone de Highland, vers l'ouest, et c'était un objet massif."

Le Sergent ajoute qu'ils ont observé l'Ovni en utilisant la caméra embarquée de la voiture de police, et qu'ils pouvaient distinctement le voir en utilisant la fonction zoom. Il a expliqué que la caméra est montée sur une fixation, et donc qu'elle ne peut bouger. C'est pourquoi, selon lui, la video qui a été tournée est parfaitement crédible, parce que le phénomène constaté ne peut pas se réduire à des mouvements, comme des tremblements de l'opérateur.

Clifton précise : "A l'oeil nu, ça apparaissait comme une lumière intense, et je n'aurais pu dire si c'était en mouvement, mais je ne le pense pas. Ce n'est pas facile de vous décrire la chose, parce que je n'ai aucun point de comparaison." Le Sergent évoque un aspect transparent, ou translucide, à propos de l'objet, et il ajoute qu'il y avait comme un brouillard ou une vapeur autour de lui. Les couleurs étaient principalement le blanc, le bleu et le rouge.

"Je n'ai pas eu peur - je me demandais seulement ce que ça pouvait être. Je n'en ai pas la moindre idée. J'aimerais bien trouver une explication, mais je n'en vois aucune. Ce qui m'a le plus impressionné, c'était la taille énorme de cette chose. C'est ça qui m'a frappé."

Clifton observe maintenant davantage le ciel, dans l'espoir de revoir cette manifestation. La plupart des gens autour de lui font de même.

Angelia Joiner conclut son article : "Jim Clifton a terminé en me disant qu'il avait vu une video tournée au Canada, qui devait dater de 2007, et qui était assez semblable à ce que Gaitan et lui ont vu cette nuit-là. Les deux hommes ont rédigé une main courante au Bureau du Shérif."

Il reste à attendre que la journaliste parvienne à obtenir une copie de cette nouvelle video, réalisée par un policier avec son matériel professionnel, et qu'on l'autorise à la diffuser. A défaut, il est probable que les témoins de Stephenville, maintenant organisés et disposant d'un site web, et des ressources de l'entrepreneur Steve Allen, entament des protestations contre la police locale pour rétention de documents "qui permettraient la manifestation de la vérité".

  A propos de la video tournée par David Caron le 19 janvier, et diffusée par Channel 11, Seelevel sur OM a jugé utile de relire attentivement l'article initial de 'The Empire Tribune' qui explique précisément les circonstances de l'enregistrement :"David Caron a tenu à préciser que c'est son petit-fils de 7 ans, Jeremiah, qui avait le premier signalé qu'il y avait 'de drôles de trucs dans le ciel' et que lui-même n'avait rien vu ce jour-là".

"C'était le soir du vendredi 18 janvier. Je suis sorti sur le devant de la maison, et le ciel était limpide. Je me suis dit 'Bon, ça fait partie de ses jeux d'enfants', et je n'ai rien pensé d'autre, sur le moment."

C'est seulement le lendemain soir que Caron a réalisé ce dont son petit-fils avait parlé en l'appellant : "Papa, viens voir. Il y a de drôles de trucs dans le ciel !" Caron a raconté que peu avant 21 heures, quelque chose a attiré son attention lorsqu'il a regardé en direction de Selden, vers le sud-ouest.

"Je savais que ce n'était pas une étoile. J'ai couru dans la maison our attraper mon camescope."

C'est cette nuit-là, et la suivante, que Caron a réalisé la video qui a été diffusée sur Channel 11. Il a utilisé un JVC 32X Hyper Zoom Optique, qu'il avait acheté quelques mois plus tôt.

Caron a conclu : "J'étais sidéré. Je ne savais quoi en penser. On voyait plus nettement sur la caméra qu'à l'oeil nu. J'ai 52 ans, et j'ai beaucoup voyagé, mais je n'avais jamais rien vu de pareil."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.