Didier de Plaige

Samedi 3 Novembre 2007

novembre 3rd, 2007 Posted in Novembre 2007

Le briefing du Président continue de faire des remous sur OM. Ronald Reagan avait observé deux manifestations d'Ovnis. Etherian a retrouvé le récit de l'incident de 1974 : "Une grande lumière a suivi l'avion dans lequel il se trouvait. Elle a semblé accélérer, puis s'étirer. Ensuite elle a repris son allure d'origine, et elle est passée soudainement à une vitesse fantastique."

Reagan avait déclaré au Wall Street Journal : "Nous avions pu la voir pendant plusieurs minutes, et soudain, nous avons tous été stupéfaits quand elle a filé tout droit dans les Cieux ! En descendant de l'avion, j'ai raconté la chose à Nancy. Alors nous nous sommes plongés dans la longue histoire des Ovnis."

Etherian reprend : "Si Reagan s'est effectivement documenté, il devait pratiquement savoir par avance tout ce qu'on lui a expliqué pendant ce briefing. Tout était déjà accessible dans la littérature uflogique en 1981."

De son côté Murnut a eu une idée brillante : "J'ai adressé une requête à la Bibliothèque Reagan au nom du FOIA pour connaître la liste des invités à Camp David pendant le weekend du 6-8 mars 1981". Le FOIA est le Freedom of Information Act.

Que ce soit le "Briefing de Reagan", l'affaire Serpo qui refait surface, ou d'autres "révélations" du même genre, nous n'avons pas nécessairement à trancher entre Info ou Désinfo. On peut considérer une troisième voie, comme l'a suggéré Victor, qui serait l'Acclimation du Public. Ce qui a inspiré les réflexions suivantes chez Garuda :
"Je commence à entrevoir une perspective concernant la nature de la 'vérité dérangeante', qui dit-on est la principale raison qui s'oppose à la Divulgation. De ce point de vue, Serpo pourrait ben sûr n'être qu'une fiction, basée sur des éléments vrais, mais dans le but de tester l'opinion, pour voir comment le public réagira sur quelques thèmes bien spécifiques.

Qu'est-ce qui se trouve au coeur de l'histoire Serpo :
a) il y a eu des contacts officiels
b) un programme d'échange a eu lieu
c) certains E.T.s sont hostiles, d'autres non
d) même les E.T.s qui ne sont pas hostiles ont des concepts éthiques très différents des nôtres (voir leurs pratiques de clônage, etc..)
e) quelques races E.T.s agissent hors de notre contrôle, et nous n'y pouvons strictement rien, mais leur intention n'est pas de nous envahir.

Je commence à considérer que le point d) pourrait être important... et de ce point de vue les extraits du Journal du chef de l'Equipe sur Serpo (même ceux qui paraissaient les moins réalistes), avaient leur importance parce qu'ils illustraient les différences culturelles et morales entre des espèces aliènes et la nôtre... Ca pouvait être voulu pour nous acclimater à l'idée que certaines de ces cultures sont si différentes qu'elles sont capables de faire des choses que nous estimerions agressives ou barbares, mais sont parfaitement acceptables à leurs yeux.

Alors, que se passerait-il si nous apprenions que nos pouvoirs en place avaient décidé malgré tout de coopérer avec eux, en admettant leurs principes... en les laissant établir les règles (peut-être dans l'idée qu'en établissant un traité avec eux ça nous permettrait de repousser les autres).

Considérez par exemple les abductions. Beaucoup de gens seraient probablement scandalisés d'apprendre que le gouvernement US a passé un accord qui valide les enlèvements et pire sans doute, des opérations de clônage.
Des histoires comme Serpo pourraient être élaborées dans le but de voir comment nous réagirions...
"

Aux cinq points exposés par Garuda, j'ajoute celui-ci : dans les premiers chapîtres de l'histoire Serpo, lorsqu'il est question de J-Rod, l'être cloné par les Ebens, qui aurait séjourné sur la Zone 51, l'informateur Anonyme déclarait à l'époque que ce sujet, à peine esquissé, "ne serait plus jamais abordé". C'est une manière de propager l'idée que notre civilisation actuelle sera pour longtemps incapable d'assumer un terrible secret sur ses propres origines. Une autre manière d'expliquer aux populations : "il y a des choses que vous êtes définitivement incapables d'entendre".

Fore a mis en ligne une bien meilleure copie de la vidéo du Kentucky de Jeromy Staggs. "Elle pèse 85Mo (la précédente était un fichier WMV de 9 Mo). Cette video présente des détails intéressants. Cette copie provient directement de l'original. Elle est téléchargeable ici" : http://www.divshare.com/download/2589480-66e

A présent c'est un char d'assaut qui est rendu invisible :
La chaîne Foxnews, de même que le Daily Mail, le Daily Telegraph et le Sun rapportent ce test conduit par le Ministère de la Défense la semaine dernière où un tank a traversé un champ, et des observateurs placés en un certain endroits ne l'ont pas vu passer.

Pour un soldat qui était présent lors de l'exercice, "Cette technologie est incroyable, j'avais porté mon attention sur ce champ, et je ne voyais que l'herbe et les arbres - pourtant il y avait un tank devant moi."

Cette "technologie" utilise des caméras et des projecteurs. Il s'agit, comme nous l'avons déjà exposé ici, de filmer l'arrière-plan et d'afficher les images sur l'objet.

Sir John Pendry, physicien théoriste du Collège Impérial de Londres, est l'un des experts mondiaux dans ce domaine. Il n'a pas confirmé qu'il était engagé dans ce programme spécifique, mais il a commenté : "Nous sommes dépendants d'un système de caméras et de projecteurs. La prochaine étape sera de rendre le tank invisible d'une autre manière, qui reste encore délicate à mettre au point."

Un nouvel exemple de l'efficacité des chercheurs sur un forum comme UfoCaseBook, nous est donné par Cogent1 dans son analyse rapide de la prétendue photo d'un "drone" publiée avant-hier par ShadowDemon666 : "La photo de l'arrière-plan, bien qu'elle soit floue, montre un CarMax (un revendeur de voitures d'occasions). Or il n'y a qu'un seul CarMax à San Antonio. Elle a donc été prise depuis un bureau ou une salle de classe dans un bâtiment situé en face du 3611 Fountainhead Drive !!! Mes compliments à Google Satellite Maps." Quoiqu'il en soit, ShadowDemon666 a aussi publié cette médiocre CGI sur un site d'amateurs de rendus 3D - un moyen pour Leviathan66 d'écouler ses brouillons ? :

Le Capitaine Robert Collins aimerait qu'on se souvienne de ce qu'il avait initialement révélé dans son livre 'Exempt from Disclosure', et il est l'auteur d'attaques virulentes contre Victor Martinez, l'accusant de plagiat. Cette affaire concerne davantage la publication du précédent message que le Briefing de Reagan. Mais cet affrontement est aussi l'occasion pour le discret Paul McGovern de se manifester à nouveau. JakeReason publie sur OM un court email de lui avec ce commentaire : "Il fait donc partie du groupe des 6 de la DIA. Il est censé avoir été le Chef de la Sécurité sur la Zone 51."

Paul McGovern - 2 novembre 07 4:57 PM :
"Je suis au regret d'avoir à vous dire que ce Collins a tout faux. Les transciptions du Briefing de Reagan qui ont été diffusées sont absolument authentiques. Vous êtes libres de ne pas le croire. Les incrédules devraient être plus prudents. La suite des transcriptions prouvera que cette histoire est véridique. Attachez vos ceintures. C'est plus intéressant que ça en l'a l'air. En particulier la dernière portion de la Transcription n°4 (Les Commissions Adam & Eve). Mais là encore, des idiots, comme Collins et Broadbent [le fondateur du forum RU, qui avait abusé Victor sous le pseudo de Tacitus Monroe], resteront incapables de s'en rendre compte."

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.