Didier de Plaige

Dimanche 28 Octobre 2007

octobre 28th, 2007 Posted in Octobre 2007

Cette dépêche AP datée d'hier montre que des charges concrètes pèsent sur l'agence spatiale américaine :

"La NASA a été contrainte par la justice d'accepter de fouiller à nouveau ses archives à la recherche de documents sur l'incident de Kecksburg (Pennsylvanie), survenu en 1965.

Les gouvernement avait refusé de communiquer ses dossiers sur le cas d'un objet qui avait traversé le ciel puis s'était écrasé dans la forêt près de Kecksburg, Pa., à 40 miles au sud-ouest de Pittsburgh.

La circulation avait été bloquée dans les environs alors que les curieux se dirigeaient en nombre vers l'endroit, et des soldats avaient déployés pour les empêcher d'approcher.

L'explication donnée par l'Air Force pour cet ovni : une ou plusieurs météorites.

Après des heures de recherches nocturnes, le 9 décembre 1965, l'Air Force avait publié ce commentaire : "Ils n'ont rien trouvé". Plusieurs employés de la NASA avaient été vus sur les lieux de l'incident."

"Des témoins avaient déclaré avoir vu un camion avec un plateau de chargement qui s'éloignait de la zone, emportant un objet en forme de gland, de la taille d'un bus Volkswagen. Une maquette réalisée selon les descriptions des gens du coin, trône dans le bureau des Pompiers volontaires de Kecksburg.

Les amateurs d'Ovnis n'ont pas lâché l'affaire, et en 2003 la journaliste Leslie Kean, soutenue par le Sci Fi channel, a poursuivi la NASA en justice pour obtenir ses informations.L'agence pour l'espace avait alors fourni plusieurs piles de documents, mais Leslie Kean avait estimé que ça ne répondait pas à sa requête. La justice vient de lui donner raison : le Juge Emmet Sullivan l'a autorisée à poursuivre.

En Mars, le Juge Sullivan avait rejeté la demande de la NASA tendant à évacuer l'affaire, et à la suite de négociations l'agence a finalement promis la semaine dernière qu'elle ferait une recherche plus approfondie." - http://www.freedomofinfo.org/foi/complaint.pdf

Leslie Kean vient de déclarer qu'elle avait choisi d'assigner la NASA en justice plutôt que l'Armée, "parce que l'agence spatiale avait déjà, il y a dix ans, publié quelques documents intéressants sur cette affaire." - http://www.freedomofinfo.org/foi/kecksburg2.pdf

Rappel : "La NASA a adopté la théorie du satellite russe en 2005" - http://en.wikipedia.org/wiki/Kecksburg_UFO_incident - "En Décembre 2005, juste avant le 40ème anniversaire du crash, la NASA a publié un communiqué déclarant qu'elle avait examiné des fragments métalliques de l'objet : c'était un satellite russe (Cosmos 96) qui s'est brisé en rentrant dans l'atmosphère. Les experts de la NASA ont étudié des fragments de l'objet, mais les documents relatifs à cette analyse ont été égarés dans les années 90.

Cette nouvelle explication contredisait la version des météorites fournie par l'Air Force en 1965, et l'annonce que les recherches avaient été vaines.

Ca contredisait également ce que Nicholas L. Johnson - responsable scientifique de la NASA pour les débris orbitaux - avait déclaré à Leslie Kean en 2003, à savoir que Cosmos 96 ne pouvait en aucun cas être la cause de l'incident de Kecksburg. Il avait confirmé qu'aucun objet n'avait effectué de rentrée ce jour-là."

FrootLoop, sur OM, résume l'ensemble des impressions des participants à propos de Linda Moulton Howe :
"Je trouve étrange que Linda ait cessé de couvrir l'affaire des drones - elle avait tous les contacts et semblait vouloir aboutir, puis tout s'est arrêté. J'énumère les possibilités :

- Ses contacts lui ont dit de ne pas diffuser d'autres infos, au risque d'être privée d'autres mises à jour.
- Elle a découvert que cette information est particulièrement sensible, et en raison de sa stature de personnage public, certaines agences lui ont fait comprendre qu'il valait mieux laisser tomber.
- Elle a découvert que c'est un coup monté, et ne diffusera plus la moindre information pour ne pas entretenir le canular. Si c'est le cas, j'espère au moins qu'elle nous le fera savoir, afin de nous éviter de perdre notre temps.
- Elle soupçonne un canular, et elle est actuellement sur une piste, mais elle ne dira rien tant qu'elle n'en est pas certaine.
- Elle se garde l'essentiel de l'information en vue d'une prochaine publication. LMH est une enquêtrice professionnelle, et ce choix est respectable. Si c'est le cas, j'espère qu'elle pourrait au moins nous confirmer qu'elle poursuit ses investigations..
- Elle est toujours en contact avec ses témoins, et elle nous prépare un prochain dossier sur toute cette affaire.

N'oublions pas que Linda Howe n'est pas la seule à garder le silence, Whitley Streiber, Isaac lui-même et aussi C2C se sont abstenus pour l'instant de publier des nouvelles.."

Moins impatient, et aussi plus confiant, Surfer essaye de relâcher un peu la pression sur l'enquêtrice : "LMH maîtrise parfaitement l'art de raconter une histoire, elle sait quand il faut ralentir ou accélérer, et garder des biscuits de côté pour les ressortir au bon moment.

On peut ne pas l'apprécier pour différentes raisons, mais j'ai appris beaucoup de choses rien qu'en la regardant faire, et en observant comment elle fonctionne.

Elle sait équilibrer les Informations, le Divertissement, et la Promotion; elle a déjà derrière elle une très longue carrière très bien remplie, parce qu'elle a su maintenir cet équilibre. Qu'on soit d'accord ou pas, c'est ce qui fait un reporter apprécié, aujourd'hui."

Anakin_nEo, sur le forum Ovnis-USA aurait-il trouvé quelque chose en regardant à nouveau le film "Contact" (1997) de Robert Zemeckis avec Jodie Foster ?

L'indice est assez mince, qui consisterait à reconnaître deux des caractères CARET sur l'une des planches étudiées par l'actrice (le plan d'un véhicule de transport interstellaire et de son lanceur..). Il suppose qu'un faussaire ait construit une collection de symboles en s'inspirant de ces deux signes :

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.