Didier de Plaige

Mardi 2 Octobre 2007

octobre 2nd, 2007 Posted in Octobre 2007

Un nouveau Sujet s'est ouvert sur le forum Open Minds, pour recevoir les commentaires sur l'éventualité que les "drones californiens" soient dans l'impasse.

10538 est le premier à se lancer : "Isaac et les drones sont là pour durer. Si aucune autre info n'est diffusée, cette affaire entrera dans l'histoire comme l'un des plus grands mystères ufologiques de tous les temps. Quand toute la pression sera retombée (que le sujet sera sécurisé, bénéficiant du feu vert des Pouvoirs en place), nous pouvons nous attendre à ce que les grands medias et les ufologues réputés commencent à s'y intéresser. C'est alors que nous verrons des gens comme Stanton Freidman venir déclarer que cette saga des drones mérite amplement d'être étudiée."

Mais il y a ceux qui donnent en ce moment beaucoup pour connaître la vérité. 11August par exemple poursuit tranquillement son travail. Un nouveau venu à rejoint son équipe : "Il s'agit de 'Littlehat', un membre germanophone de Open Minds, et féru de programmation JAVA.
Il a validé les résultats obtenus par Stevenz sur le 'nombre de couleurs uniques' pour le groupe des images "réélles", en trouvant exactement les mêmes résultats, avec deux codes de conception différente.
Il travaille actuellement sur la constitution du tableau des résultats pour ce même critère, mais pour les CGIs.
Par ailleurs, j'ai commencé à créer la base de données nécessaire à l'évaluation des critères, à savoir 1.000 photos (issues de la même source que les chercheurs), et 1.000 CGIs.
Lorsque cette base sera constituée, nous pourrons vérifier si les résultats des chercheurs se confirment ou pas, et par là-même nos postulats de base pour notre affaire.

Littlehat m'a proposé d'effectuer un 'découpage intelligent' des drones, pour évaluer les images selon nos critères, ce à quoi je lui ai répondu que ce travail était déjà en cours, grâce à Owni - sur le forum Ovnis-USA - qui a bien avancé dans ce travail fastidieux mais indispensable pour notre recherche."

Un nouveau venu sur OM ayant choisi le pseudo AlexMufon, la britannique Tomi01UK tente sa chance en s'adressant à lui pour lancer un débat qui lui tient à coeur depuis longtemps : "Désolée de paraître un peu agressive pour ce premier contact, mais j'aimerais qu'un enquêteur du MUFON, puisque c'est ton cas, me donne une explication sur la façon dont cette organisation a bâclé l'étude sur les drones.

C'est une affaire délicate, et j'ai l'impression que personne n'a vraiment eu envie d'y mettre son nez. Si Isaac dit vrai, ça concerne les projets secrets, et tout le secteur privé de la haute technologie, sous contrat avec le gouvernement. On se doute bien qu'il fallait remettre le couvercle le plus rapidement possible. C'est un rôle que le Mufon a accepté très volontiers de jouer dès les deux premières semaines, avant même que les éléments sur lesquels nous travaillons aujourd'hui soient apparus."

AlexMufon est un peu pris de cours, il se contente de répondre : "Je trouve cette affaire de drones et du Rapport CARET tous à fait passionnants."

Tomi01UK réalise qu'elle n'a pas été assez précise : "Bon, tu n'a pas répondu à ma question. Je vais t'expliquer comment je vois fonctionner la structure interne du Mufon, que malheureusement je connais assez bien.

Le Mufon ne donne jamais de réponses. Ils sont là pour enregistrer les témoignages et calmer le jeu; ils amassent tous les rapports de manifestations d'Ovni(s). Mais concernant les drones, leur attitude m'a paru hautement suspecte.

Maintenant, si ça n'évoque pas pour toi le travail d'une branche du gouvernement, agissant comme une ONG, je ne vois pas comment t'expliquer. Je veux parler d'une ONG très largement infiltrée par le gouvernement.

Ils font ce qu'on attend d'eux. Ca permet au gouvernement US de rester en-dehors de la scène Ovni, du moins en surface. Ils rassemblent les témoignages, collectent les données, et on n'en entend plus parler ensuite.

Le Mufon a rendu un grand service au Pouvoir dernièrement quand, sur des forums publics, il a déclaré que les drones n'étaient qu'un canular. Par la suite, il semblent qu'ils se soient vaguement rétractés, mais ça n'a jamais été clairement exprimé.
Peux-tu expliquer pourquoi ils ont agi ainsi ?
"

AlexMufon semble découvrir maintenant certains aspects du fonctionnement de son organisation : "Tomi ------- Je suis totalement en accord avec toi. Je comprends beaucoup mieux ce qu'il en est. Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle. J'étais beaucoup trop investi pour réaliser ce qui se passe, et ça ne m'avait pas sauté aux yeux. Par ailleurs, je découvre sur OM que les participants font un travail remarquable. Je me sens vraiment maladroit d'être passé à côté de l'essentiel, il y a plusieurs mois, quand j'en ai entendu parler pour la première fois, sans chercher à voir plus loin."

Dans un second message, AlexMufon livre une information importante sur le fonctionnement du Mufon : "Je ne vais rien vous cacher - On m'a sollicité à l'époque à propos des drones, c'était tout au début. J'avais lu ce témoignage où le Garde forestier déclarait que les drones assuraient des missions d'observation. Quand les documents ont été diffusés, j'ai trouvé ça assez intéressant, mais un peu douteux quand même, parce que je me suis dit que les militaires n'étaient surement pas prêts à révéler un nouveau système de propulsion. Peu après, un Responsable Fédéral de l'organisation m'a contacté pour me demander ce que je pensais des documents et des drones. Je lui ai répondu que je trouvais les dessins publiés par Linda M H peut-être un peu étranges, et que le MUFON n'aurait pas les moyens d'enquêter en profondeur. Je lui ai également répondu que selon moi les documents étaient des faux, et que des individus étaient surement en train de profiter de la vague des drones pour faire sortir ces papiers des années 80. Je vous devais cette explication honnête, et je ne vous ai rien caché de nos échanges à l'époque. Je n'ai rien eu à voir avec la décision finale du MUFON. Il m'est arrivé de penser que ces gars du MUFON avaient très bien pu découvrir quelque chose qui ne pouvait pas être rendu public. Quoiqu'il en soit, j'avais laissé tomber toute cette histoire, et j'étais passé à d'autres cas.

En ce qui concerne ton commentaire, il y a des quantités de choses que j'ignore. Je pense qu'il arrive que le gouvernement doive se protéger de lui-même. Je suis sûr que tu seras d'accord avec moi, des règles de sécurité sont parfois enfreintes un peu trop facilement, et la protection doit parfois être renforcée, y compris de l'intérieur."

WildOne106 sur ATS vient de réaliser que la page Halo3 est tournée : "Je n'ai jamais vu une campagne de marketing viral qui ne soit en rien reliée à un produit d'aucune sorte, sachant que la démarche ne doit absolument pas profiter à des produits concurrents. Aucun lien, ni logo, ni message. J'ai toujours douté que ce soit le but des drones, et je suis bien content d'avoir vu juste."

11August vient de présenter sur OM un premier travail de LittleHat, en rapport avec le Nombre de Couleurs uniques, sur 32 photos 'réelles' - je le cite pour mémoire, parce que les étapes de la recherche sont détaillées sur le forum Ovnis-USA :

Bien sûr, ce travail sera dénigré par ceux qui ont déjà tranché, par avance, que "cette affaire de drones n'est qu'un canular", mais peu importe. Il serait intéressant pour un psychologue de se pencher sur la pathologie des déboulonneurs systématiques. Quelles frustrations, et/ou quelles angoisses secrètes justifient en surface cette attitude militante ?

TheShadow sur OM avait fléché une piste intéressante quand, poussé dans ses retranchements, il avait fini par trahir sa motivation : "Je veux éveiller mes concitoyens !". On approche ici le délire messianique... Dans un article intitulé "The Doom of Debunkeritis" (http://www.reall.org/), Martin Kottmeyer a fait cette même remarque : "Il reste une étude à réaliser sur la pathologie des Déboulonneurs. Ca pourrait s'appuyer sur les travaux concernant l'athéïsme, de Bob Altemeyer & Bruce Hunsberger" ("Why Some Turn to Faith & Others Abandon Religion" - Prometheus, 1997).

Au fil de son article de 2002, Kottmeyer épingle les attitudes agressives, arrogantes, mais aussi la fragilité intérieure des patients concernés. Plus généralement, en citant Jerome Clark, l'article démontre que la préoccupation des déboulonneurs à maintenir leurs propres valeurs, dans un soutien sans failles à la démarche scientifique, est largement injustifiée, puisque la plupart des chercheurs du paranormal s'efforcent de parvenir à une validation scientifique de leurs études. - http://www.reall.org/newsletter/v10/n08/reall-news-v10-n08.pdf

Après cette mise en évidence du phénomène, il reste que les déboulonneurs chroniques restent en souffrance, dans l'attente d'un traitement..

A ceux qui ont pu critiquer son travail et celui de son équipe, 11August avait déjà répondu : "Il est facile de dénigrer, mais qu'attendent-ils pour faire le travail, s'ils sont plus compétents ??" Il oublie que pour un déboulonneur "extrêmement sceptique" (sic), et terriblement primaire, "il est vain de lancer une recherche si on n'est pas certain d'aboutir"... Le milieu scientifique appréciera.

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.