Didier de Plaige

Vendredi 28 Septembre 2007

septembre 28th, 2007 Posted in Septembre 2007

L'émission de George Noory sur C2C, avec Linda Moulton Howe, n'aura finalement par abordé l'affaire des Drones.

Pendant ce temps, la recherche se poursuit avec 11August et l'équipe qu'il a constituée. Tartar, sur le forum Ovnis-USA a bien compris l'enjeu : "Pas mal d'heures de boulot déjà ! S'il pouvait en sortir un bout de programme capable de détecter si les images de drones sont réelles ou pas ce serait superbe, mais s'il devait permettre de détecter TOUS les 'fakes' à coup sûr, ce serait extraordinaire. Cette recherche opiniâtre n'est donc pas vaine. Merci."

Jeddyhi, sur OM, a découvert ce lien qui pourrait être en rapport avec la video du Kentucky : "La NASA a testé depuis 1999 des 'satellites atmosphériques', ainsi nommé parce qu'ils peuvent avoir les mêmes fonctions que les satellites en orbite, mais à des altitudes beaucoup plus basses. Les ingénieurs du programme souhaitent parvenir à construire un avion sans pilote qui pourra demeurer stationnaire à 18-20 kilomètres pendant au moins six mois, uniquement alimenté en énergie par des panneaux solaires. Le projet le plus ambitieux est le prototype Helios dont l'envergure est de 74 mètres." http://www.space.com/businesstechnology/business/erast_planes.html

Il n'y aurait plus qu'à admettre l'existence d'un projet secret de ce genre, et l'affaire du Kentucky pourrait s'expliquer par l'image d'un appareil comme celui-là, pendant sa montée ou sa redescente.. Le paradoxe amusant serait que les scientifiques de l'Université de MoreHead soient obligés de conclure à un Ovni, uniquement parce que le Pentagone refuse de dévoiler l'un de ses gadgets.

Quoiqu'il en soit, le même Jeddyhi a trouvé le numéro de téléphone de la ligne directe avec la tour de contrôle de la FAA, à l'aéroport Blue Grass de Lexington, Kentucky. Il s'apprête à leur demander s'ils disposent de données radar inhabituelles, concernant le 28 août dernier.

HamBone vient d'avoir une longue conversation avec Jeromy Staggs : "Il m'a demandé s'il devait mettre sa video en ligne dès ce soir. Je pense en effet que ce serait une bonne chose. Il ne sait pas ce qu'il pourrait faire d'autre, à part attendre des nouvelles des scientifiques de l'Université, ou de savoir où ils en sont de l'analyse sur l'autre video. Je ne crois pas qu'ils vont examiner les choses sous l'angle spécifique qui nous concerne ici, c'est-à-dire utiliser les images de drones par comparaison... (il se pourrait que j'accompagne Jeromy quand il retournera les voir en fin de semaine)."

Voici donc les premières images de la propriété de Jéromy Staggs, prises par Ivo5000, de l'endroit exact où il a filmé l'éclipse de Lune. "Ce premier groupe montre la ligne des arbres vers l'ouest. La séquence décrit le paysage, du sud vers le nord. C'est juste pour vous donner une idée de la configuration de ce côté de la maison" :

"L'image suivante montre une trouée au centre vers la droite. C'est juste au-dessus de la pointe du nuage plus sombre que se trouvait la Lune le 28 août quand il a filmé l'objet. Cette trouée est visible sur la seconde image (à droite), et sur la gauche de la troisième image."

Ces mêmes images en haute résolution, ainsi que d'autres plus détaillées, se trouvent sur le forum Open Minds, mais je ne les reproduirai pas tous...

Ivo5000 a réalisé plusieurs gros plans des appareillages électriques au sommet des poteaux. "Non seulement ils ne se trouvaient pas dans l'axe de l'éclipse, mais la taille de ces mats ne dépassait pas la cime des arbres." Nous verrons bien si certains se mettent à douter de l'explication de terrain, et/ou parviennent à se persuader que l'un des connecteurs aurait malgré tout permis de figurer un objet devant la Lune. Les coordonnées GPS indiquées permettent de réviser celles que HamBone avait publiées il y a trois jours : 32 23 36N - 83 37 44W

Le montage démonstratif attendu n'aura pas tardé. C'est Hope4Mil qui a été le plus rapide : "J'ai réalisé cette comparaison d'un extrait de la video avec l'image montrant l'épissure (bien qu'elle n'ait pas été dans le champ au moment de l'éclipse). J'ai du faire pivoter l'image de l'épissure pour obtenir le même angle que l'objet. Je pense que l'angle que forme le cable en sortant de l'épissure vers la droite est la preuve que ce n'est pas l'origine de la silhouette qui se détache sur la Lune. Je l'ai indiqué avec une flèche rouge.. Pour moi, Jeromy nous a fait un récit fidèle de son tournage."

10538 avait été le premier à pressentir qu'une épissure sur un cable électrique pourrait expliquer la forme filmée. Il remarque : "On doit bien admettre que la ressemblance est frappante." Mais il reconnait implicitement que cette épissure-là ne fait pas l'affaire. Il demande : "Est-ce qu'il y en aurait une autre, ailleurs ?"

- Hope4Mil : "Je n'en vois pas d'autres sur les images fournies par Ivo. Mais regarde à quelle distance se trouve le cable. Il est vraiment très loin."

- Murnut : "Ce que j'ai compris, c'est que la ligne électrique n'était pas dans le champ..."

Ivo confirme la ressemblance. Mais il ajoute : "Non, il n'y a pas d'autre épissure."

OnTheFence a placé une image de la Lune à l'emplacement indiqué par Ivo. "L'angle du trait horizontal coïncide assez bien à la ligne électrique.
Est-il possible que la Lune se soit trouvée au départ à l'endroit indiqué par le témoin, puis soit descendue pendant l'éclipse vers l'horizon et se retrouve derrière l'une des lignes ? Est-il possible que certaines des branches se soient trouvées dans une autre configuration le mois dernier ? Ca pourrait expliquer le trait vertical de la silhouette...
"

Il devient urgent de visionner le film original, et surtout la seconde video filmée par un témoin à 130 kilomètres de chez Jeromy... En attendant, les participants du forum OM accomplissent en direct un travail de recherche plus transparent que celui des scientifiques de l'Université de MoreHead. A les voir travailler depuis des mois, je constate que cette communauté produit en permanence toutes sortes de modèles, à bien des niveaux, pour les études en ufologie, mais pas seulement.

Sur le forum UfoCaseBook, les participants suivent le cas de Jeromy Staggs, mais sans le commenter. Les réflexions portent à nouveau, en boucle, sur les explications d'Isaac, les symboles de la 'Planche du Langage', et l'antigravité. AlienContactee : "Nous pouvons émettre toutes sortes de suppositions sur l'antigravité, mais j'observe que les pales évoquent des sortes de panneaux solaires.. Les drones pourraient simplement utiliser l'énergie solaire, d'une manière encore incompréhensible pour nous. Je vous propose cette comparaison avec un de nos satellites photovoltaïques" :

ROH, sur UfoCaseBook, évoque cette technique qu'il a apprise d'un expert sur Photoshop, qui totalise 19 ans d'expérience : "Ils commencent toujours par ce test, ça parait facile, mais c'est assez complexe... Sur les images de Rajman, il est évident que c'est la même image, pour le fond et l'objet. Ca s'explique par le procédé de compression Jpeg : quand on sauvegarde une image en jpg, la compression produit une structure avec différentes tailles de 'blocs' et de valeurs de couleurs.
Je me suis servi d'une CGI de Saladfingers avec le drone de Raj pour montrer les différences entre un objet réel et un objet artificiel
" :

Et ROH nous dit : "J'ai découvert ce logiciel sur cette page" : http://www.focusmagic.com/download.htm - Mais il est parti du principe que l'image de Rajinder est nécessairement une photo...

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.