Didier de Plaige

Dimanche 15 Juillet

juillet 15th, 2007 Posted in Juillet 2007

Les nouveaux sites webs isaaccaret.com & aliendrones.com, qui sont apparus hier, viennent de publier leur Déclaration d'Intention :

"Nous, auteurs de ce site, reconnaissons l'importance et la gravité de la question de savoir si notre gouvernement nous dissimule une information potentiellement susceptible de transformer nos vies, en rapport avec les extraterrestres et leurs technologies. Nous pressentons que l'information diffusée par Isaac, avec les différentes photos et les témoignages oculaires, représentent une excellente opportunité, la meilleure à ce jour, pour la communauté ufologique, de parvenir à la divulgation.

C'est notre mission, notre espoir aussi, que ce site web parmi d'autres qui poursuivent ce travail de diffusion de l'informaion, de parvenir à contraindre notre gouvernement à divulguer toute l'information et les matériels qu'il détient, relativement aux extraterrestres et leurs technologies."

Donc s'appuyant sur l'affaire des drônes et les révélations de Isaac, l'avocat Todd Schwartz s'est bien lancé dans une action en faveur de la Divulgation. Il a fait appel à un webmestre professionnel, Tony Sova, également de l'Oregon et président de la société SoftWired, qui apparaît comme propriétaire du Nom de Domaine pour le site aliendrones.com. Il est officiellement désigné comme son 'Partenaire' du site web. Ce sera à lui de le développer, parce qu'on voit mal l'avocat renoncer à sa clientèle..

Le but des deux associés est visiblement de commencer par constituer une ressource documentaire. Les articles de Linda Moulton Howe, et du Tahoe Daily Tribune s'y trouvent déjà, reproduits à l'identique, venant s'ajouter aux documents d'Isaac. L'avocat consolide son placement, sans se soucier des questions de copyright. Pire, il a opté pour une formule assez indélicate : les images ne sont pas importées sur son serveur, et chaque consultation sollicite en réalité la bande passante du site d'origine.

Comment trouver ensuite un acheteur ? La valeur d'un site dépend de son traffic, pour générer des revenus publicitaires. Mais pour draîner les visiteurs en grand nombre, et les fidéliser, il est nécessaire d'avoir un contenu renouvelé, et quelque chose comme un forum. En termes de marché, on sait bien que la demande est déjà fixée sur quels sites bien établis. C'est donc un pari risqué pour Todd Schwartz.

Une note en passant sur la pratique des forums : en tournant sur 7 ou 8 sites, je m'aperçois du cloisonnement des habitués. Les gens d'ATS, par exemple, s'imaginent pour la plupart qu'ils sont les seuls intéressés par l'affaire des drônes. Certaines de leurs questions ont été évoquées et résolues depuis pas mal de temps sur d'autres sites web. Mais le cas d'ATS est un peu particulier, parce les propriétaires ont mis en place un automate qui brouille dans les messages les adresses de ceux qu'ils considèrent comme des concurrents... Un exemple, avec NGC2736 qui se demande aujourd'hui si finalement les drônes et les documents du Rapport CARET utilisent les mêmes signes, alors que les participants d'Open Minds ont fini de cataloguer l'ensemble des caractères identifiés.

L'India Daily du 14 juillet publie ce court papier sans autres références : "Des Ovni(s) extraterrestres très avancés utilisent les ondes gravitationnelles pour simuler une présence en 3D d'un vaisseau spatial, tandis que l'engin se trouve dans une autre dimension.

Les Ovni(s) extraterrestres qui appartiennent à des civilisations de Type IV ne sont pas réels. C'est l'arme absolue dont peuvent rèver les Forces aériennes des puissances mondiales.
Ce ne sont pas des drônes contrôlés à distance. Ce ne sont que des projections en 3D à partir d'une dimension plus subtile.

Des scientifiques à travers le monde s'efforcent de rétro-concevoir ces engins. L'objectif est de maîtriser les ondes gravitationnelles." - Source

Share This Post

Sorry, comments for this entry are closed at this time.